Paroles

Paul-Marie de Lavergne - Domofrance

Lundi 12 avril 2010

Il faut  pérenniser les aides favorisant l’accession sociale à la propriété

 

 

Paul-Marie de Lavergne, Directeur de la Promotion Immobilière, Domofrance

 

SA de HLM filiale de l’organisme du 1% logement CIL G, Domofrance mène à ce titre une double activité de bailleur social et de promotion immobilière. Des activités et des problèmatiques différentes, mais qui demeurent liées. En ce qui concerne la promotion immobilière, celle-ci concerne exclusivement l’accession, et plus précisément l’accession sociale, à la propriété.
Le dernier trimestre 2009 s’est révélé dans ce domaine très positif, équivalent aux trois trimestres précédents. Au total nous avons pu ainsi lancer et vendre 140 logements sur l’ensemble de l’année écoulée.
Les faibles taux d’intérêts, mais aussi des dispositifs tels que prêt à taux zéro ou le Pass Foncier®, qui est devenu en pratique pleinement effectif au dernier trimestre, se révèlent des atouts précieux pour l’accession sociale à la propriété. Ces conditions jouent à l’évidence en faveur de la production de logements. Pour 2010 l’ensemble de ces dispositifs devraient encore favoriser la reprise pendant le premier semestre, les pré-commercialisations donnent de bonnes réponses. Mais la question se pose sur l’avenir de ces aides à plus long terme. Nous sommes confrontés à un véritable paradoxe.
Alors que la loi Scellier, pour l’investissement locatif, offre des perspectives à deux ou trois ans, nous manquons de visibilité pour l’accession sociale à la propriété. La fin de mesures telles que le doublement du prêt à taux zéro ou le Pass Foncier® est annoncée. Et il en est de même en ce qui concerne le financement du locatif social avec le désengagement de l’Etat, même si certaines collectivités ont manifesté leur volonté de soutenir le logement. Malgré ces incertitudes Domofrance est résolue  à développer son offre.
Nous intervenons pour l’essentiel sur l’agglomération bordelaise et le bassin d’Arcachon, avec des programmes de logements collectifs, individuels ou groupés.
Entre autres exemples, nous réalisons ainsi une résidence de 27 logements labellisés BBC sur la ZAC des Chartrons, à Bordeaux, d’ici la fin de l’année nous allons lancer à Bègles, à proximité du futur lycée, une opération de 70 logements, toujours BBC, au Taillan un programme est cours de commercialisation et nous avons plusieurs projets en préparation à Bordeaux, sur le secteur des bassins à flot, et, ultérieurement sur le périmètre d’Euratlantique. Nous visons un objectif de production d’environ 1 000 logements par an, donc 750 en locatif et 250 en accession à la propriété.

")