Paroles

« Nous répondons à une demande en accession sociale »

Vendredi 25 septembre 2015
Paroles d'expert de Lawrence Descuilhes, Directeur exterrA par Domofrance et Frédéric Guillou, Responsable Administration des ventes exterrA par Domofrance.

« Nous répondons à une demande en accession sociale »

Lawrence Descuilhes, Directeur exterrA par Domofrance
Frédéric Guillou, Responsable Administration des ventes exterrA par Domofrance

L’année 2015 est-elle synonyme de forte croissance pour exterrA ?

Lawrence Descuilhes : Rappelons que la marque ExterrA par Domofrance date de septembre 2013 et qu’elle se positionne dans le domaine de l’accession en proposant des logements à des prix inférieurs, de l’ordre de 20 %, à ceux du prix du marché, c’est-à-dire à un maximum de 3 000 €/m2 parking compris. Il convient d’ajouter que nous sommes l’un des rares acteurs à vendre en PSLA, ce qui nous permet d’afficher des prix encore plus bas avec une TVA à taux réduit de 5,5 %. Après une progression de 33 % des réservations entre 2013 et 2014, qui conforte la pertinence de cette marque, 2015 est stable par rapport à l’an dernier, avec 200 logements réservés, dont 40 à 50 % de logements en PSLA. La forte reprise du logement neuf s’explique par le retour des investisseurs, ce qui ne nous concerne pas, dans la mesure où nous ne vendons des logements qu’en accession à la propriété à une clientèle locale.

Frédéric Guillou : J’ajoute que les contraintes d’accès aux crédits ont été renforcées par les banques qui sont moins enclines qu’auparavant à favoriser les primo-accédants. De ce fait, l’accompagnement de ces acquéreurs est plus long que par le passé. Pour autant, la marque exterrA par Domofrance est désormais clairement ancrée auprès de cette clientèle et nous continuons à renforcer notre présence.

Quelle est l’offre de logements déclinée en 2015 ?

Frédéric Guillou : L’équipe commerciale, implantée sur l’espace de ventes des Allées de Tourny, à Bordeaux, propose plusieurs opérations. A Bordeaux, sur les Bassins à flot, nous commercialisons Le Jardin des Bassins, à proximité de la Marina et de la future Cité des Civilisations du vin. L’opération a la particularité de proposer un jardin suspendu. Les logements, en majorité des 3-pièces, sont commercialisés à 3 100 €/m2 en TVA normale et à 2 850 €/m2 en PSLA. Cette opération permet de bénéficier des dispositifs Passeport 1er logement et de l’aide PTZ portée par Bordeaux Métropole. La livraison est attendue au 2ème trimestre 2017. A Bègles, nous commercialisons Le Pré Carré, un ensemble de 78 logements répartie en deux bâtiments pour un prix de 2 900 €/m2 (en TVA à 20 %) et à 2 600 €/m2 en PSLA, le tout à proximité immédiate de la station de tramway. La livraison est attendue pour la mi-2017. Enfin, nous sommes présent à Bègles sur la seconde phase de Terre Sud, où nous réalisons l’opération Les Hauts Plateaux. Début 2016, aura lieu le lancement de la deuxième phase des Hauts Plateaux, avec la vente de volumes verticaux qui ne sont pas prédéterminés. Chacun déposera son permis de construire individuelle, le but étant de proposer ce programme à une clientèle attachée à un certain concept de liberté et à une forme d’habitat individuel, pour une vingtaine de lots.

Avez-vous d’autres projets d’opérations ?

Lawrence Descuilhes : Nous confirmons notre implantation à Bayonne, où après la commercialisation d’une opération de 20 logements qui est quasiment terminée, nous portons deux projets, l’un sous forme de pavillons et l’autre composée d’appartements. Pour l’une des deux opérations, le permis de construire sera déposé fin 2015-début 2016 pour un ordre de service fin 2016. Elles se situent à Bayonne Nord, dans un secteur ANRU, qui permet de bénéficier d’une TVA à taux réduit. Comme dans le cas de la métropole bordelaise, nous sommes présent dès lors qu’un fort développement de logements locatifs est constaté et où il est nécessaire de l’accompagner d’une offre en accession sociale. Nous portons ou préparons aussi d’autres projets, comme c’est le cas à Saint-Jean d’Illac, à Talence, Lormont, Floirac, Mérignac ou Pessac. Pour l’instant, nous confortons notre positionnement en Aquitaine.


Contact : http://www.exterra.fr (05 40 13 12 13)

")