Paroles

Nous privilégions les concepts de maisons

Mardi 18 avril 2017
Le groupe IGC, leader en Nouvelle Aquitaine, dans le domaine de la construction de maisons individuelles satisfait tous les segments de ce marché très concurrentiel à travers les différentes marques bien implantées sur leur territoire. Rencontre avec jacques Dufort, président du Groupe IGC Construction.

Parole d'expert : Jacques Dufort, PDG du Groupe IGC Construction

Comment le groupe IGC se positionne-t-il dans le Sud-Ouest ?  

Jacques Dufort :
Le groupe IGC Construction, composé de 65 agences, (les maisons personnalisées I.G.C., I.G.C., Maison Aquitaine, implantée, E.C.G., Ariane Constructions, Construction Horizontale CH) livrera en 2017, avec toute la prudence liée à ce marché, entre 1350 et 1 400 maisons pour plus de 1 600 ventes. Le groupe reste concentré sur l’évolution de ses concepts de maisons plus que sur son extension géographique. C’est le cas de la maison AÏON 2050, qui réunit de multiples évolutions en matière d’espaces modulaires, de gestion des déchets, de structures légères avec un béton haute performance ou encore de vitrage aux sept performances. Sur ce dernier point, nous travaillons actuellement avec le Groupe Saint-Gobain, notamment sur le vitrage chauffant. Nous développons de nouveaux process correspondant à de nouveaux modes de consommation. Ainsi, nous avons réalisé une maison témoin représentant la nouvelle gamme Essential, des maisons préfabriquées contemporaines proposées sur la région bordelaise. Loin d’être une maison low-cost, il s’agit au contraire d’une construction de qualité destinée à de nouveaux acheteurs, jeunes actifs qui souhaitent intégrer rapidement leur maison. Le délai contractuel de livraison est en effet de quatre mois et nous escomptons pouvoir en livrer une vingtaine cette année. Enfin, nous venons d’inaugurer un nouveau site dédié aux projets très haut de gamme et nous proposons un service premium pour les clients de la marque « Villa Concept d’IGC ».

Le marché de la maison individuelle renoue-t-il avec la croissance ?

Jacques Dufort :
C’est vrai pour le groupe IGC, mais je pense que ça l’est aussi pour les principaux acteurs de la maison individuelle par rapport à 2015. Par exemple, le nombre de nos contacts a progressé de 20 %et nous avons le sentiment d’un retour en force des primo-accédants, notamment grâce au PTZ et de faibles taux d’intérêts. Cependant, si l’on note le retour de cette clientèle d’acquéreurs, c’est aussi parce que les banques sont un peu plus enclines qu’avant à prêter. Pour autant, l’enveloppe financière est plus importante et le budget moyen se situe actuellement entre 180 000 et 250 000 €, en deuxième couronne des grands centres urbains.

")