Paroles

Michel Lamour. Président Midi-Pyrénées du SNAL

Jeudi 26 septembre 2013
Grâce a plusieurs réformes immobilières efficaces ainsi qu'une bonne année 2012, l'année 2013 s'annonce de bon augure pour les aménageurs lotisseurs !

Michel Lamour. Président Midi-Pyrénées du SNAL (Syndicat national des aménageurs lotisseurs)


Des prix en baisse pour les terrains à bâtir


Après une année 2012 qui s’est avérée, contrairement à ce que l’on aurait pu craindre, positive pour les aménageurs lotisseurs avec une progression de près de 25% par rapport à l’année précédente, le premier semestre 2013 s’avère toujours encourageant. Avec 659 lots commercialisés nous réalisons en effet 63% des ventes totales de 2012 sur l’aire urbaine. 2013 pourrait donc demeurer, au final, un bon millésime. Elément favorable pour les acquéreurs, le prix moyen de vente enregistre, pour ce premier semestre, une baisse de 4,6%, passant de 97 000 euros en 2012 à 92 000 euros. Une évolution liée de fait à la diminution de le surface moyenne, passée de 714 m2 à 618 m2. Les aménageurs témoignent ainsi de leur volonté d’économiser l’espace ce qui permet de compenser en partie l’augmentation du coût de la construction lié notamment aux contraintes de la nouvelle règlementation thermique. Même s’ils sont favorables, ces résultats ne doivent cependant pas occulter les difficultés financières, liées à ce surcoût, qui hypothèquent le projet de nombreux candidats à l’accession.

Car, n’en déplaise à certains discours et à des décisions souvent peu favorables, en matière d’urbanisme, à la maison individuelle, celle-ci, avec son espace privatif, demeure largement plébiscitée par les français, y compris ceux aux revenus modestes. L’on peut ainsi regretter, concernant l’agglomération toulousaine, que la très grande majorité des constructions de maisons individuelles se situent au-delà de la troisième couronne. Une raison supplémentaire de saluer les collectivités qui savent répondre au désir manifesté par les acquéreurs.

")