Paroles

La diversification géographique profite au PSLA

Mercredi 5 avril 2017
Axanis vous accueille sur son stand au Salon du Logement neuf de Bordeaux dès le 7 avril pour vous présenter l'ensemble de ses opérations de logements neufs en appartements ou en villas.

Parole d'expert : Loris de Zorzi, Directeur général d’Axanis

En 2016, nous avons atteint nos objectifs avec 195 logements livrés et 170 vendus, dont 70 % en PSLA, à un prix moyen de 2 600 €/m2, soit 1 000 €/m2 de moins que le secteur de la promotion privée. Ce niveau d’activité est notamment lié au PSLA, que nous favorisons hors des zones ANRU où la TVA est déjà à un taux réduit. Certes, nos rythmes de ventes sont plus lents que ceux de la promotion privée, mais nous recevons de très nombreux prospects. Nous arrivons à maintenir cette production car un tiers se situe dans les zones aménagées. L’aide qui permet cette production émane de charges foncières adaptées à l’accession sociale ainsi que de l’abondement du PTZ qui constitue un effet de levier. 2017 verra au final le même rythme de production et de vente de logements, avec 200 logements en prospection. L’année est aussi marquée par une réelle diversification en matière de production, tant en termes de type d’habitation qu’au niveau géographique. Nous sommes ainsi présents à Jatxou, tout près d’Ustaritz avec le programme Baratxartia, 25 logements PSLA, en maison individuelle et en petits collectifs sous forme de grandes maisons basques. La livraison est prévue en 2019, pour un prix moyen de 2 600 €/m2.
A Arcachon, nous venons de lancer 12 villas avec les Villas d’Arcachon, toutes en PSLA, à seulement 2 700/2 800 €/m2, pour une livraison en 2019. En juin, nous amorcerons une opération d’aménagement à Marcheprime, près de Bordeaux, avec 40 logements en location-accession pour le compte d’Aquitanis, 15 logements en PSLA et 20 lots à construire, pour une livraison en 2020.
Axanis est encore présent sur Ginko avec Samoa, une opération de 60 logements livrés début 2019. Et c’est sans compter nos opérations en habitat participatif, un segment que nous développons fortement grâce à un véritable savoir-faire. La taille optimale de ces opérations, où le client intervient un avant la fin de l’opération, comme une commercialisation à l’envers. Parmi ces opérations d’habitat participatif, où les logements peuvent rentrer dans le cadre du PSLA, nous livrerons 12 logements sur Bordeaux-Bastide début 2018, puis, entre 2018 et 2020, 20 logements à Mérignac et 12 autres à Talence.

")