Enquêtes

Le Pays Basque en pleine relance

Lundi 23 mars 2015
Le marché du logement neuf dans le Pays Basque connaît une période de renouveau avec une diversification géographique d'une offre de belle facture.

Le Pays Basque en pleine relance

Dans le Sud Aquitaine, le marché connaît un frémissement qui peut laisser augurer une année prometteuse. Avec un tiers des réservations, l’activité est certes en léger repli, mais les investisseurs reviennent en force (+ 41 % au 4ème trimestre et + 8 % en 2014) et un prix moyen au m2 habitable en recul de 5 %, à 3 583 €/m2. « Bien sûr, en 2014, le marché a été ralenti et n’a rien à avoir avec celui de 2012, explique Sonia Martin Del Campo, gérant de Seixo Habitat. Malgré la conjoncture difficile, nous avons réalisé une année tout à fait convenable et la relance du 4ème trimestre s’est confirmée en janvier et février ».


A Bayonne, Kaufman & Broad livrera en avril la première tranche de Marinadour, ce projet d’aménagement porté par l’agglomération sur près de 39 000 m2 de surface de plancher, en lien direct avec le pont Henri-Grenet, à Bayonne. Le promoteur a été chargé du premier îlot dit 1A pour un ensemble de 235 logements, dont 78 logements sociaux et 17 en accession proposés par Domofrance. Kaufman & Broad termine par ailleurs la commercialisation de Marinadour II, qui sera livré courant 2015. A noter que le second îlot, Rivadour, est réalisé par Eiffage Construction. La première pierre de cet ensemble de 87 logements libre et 64 logements sociaux, ainsi que des bureaux et un hôtel, a été posée fin janvier. Le prix moyen est de 3 800 € le m2, parking compris, pour une livraison fin 2015. Avec l’écoquartier du Séqué, sur la rive droite de Bayonne, c’est la seconde phase qui s’achèvera bientôt avec 180 logements, Seixo Habitat lancera d’ici septembre à octobre 2015 un programme mixte de 25 logements et de commerces ainsi que des locaux professionnels.

Bayonne toujours au centre

Toujours à Bayonne, c’est dans le quartier Saint-Esprit, qu’AFC Promotion livrera Esprit Green, une résidence de 53 appartements, à la fin de l’année 2016. Dans cet environnement situé le long de l’Adour, la reconquête des berges avec le square Bergeret, le square Aristide-Briand, permet de profiter de près de 6 km de voies sécurisées pour la pratique du vélo ainsi que de 250 places de stationnement avec le parking Belfort. A trois mn de la gare, la résidence, entourée d’une atmosphère presque campagnarde, est desservie par la ligne A1. Tandis qu’à Bayonne, Kaufman & Broad poursuit la commercialisation de ses résidences Enara (avec possibilité d’une TVA à 5,5 %) et Erreka, pour des livraisons en fin d’année, le promoteur s’implante à Urcuit. Entourée par les communes de Lahonce, Urt et Briscous, Urcuit est située à 12 km au Sud-Est de Bayonne et compte 2 222 habitants. C’est ici que sera réalisé, pour une livraison attendue au 2ème trimestre 2017, Les Jardins de Behigo, le premier village Kaufman & Broad au pays Basque. L’architecture est en harmonie avec celle de la commune. Sont ainsi proposées trois modèles de maison, de trois à 5 chambres, de 198 000 à 260 000 €, sur des parcelles de 300 à 1 000 m2, ainsi qu’un collectif de 12 logements destinés aux primo-accédants et aux investisseurs locatifs.

Dans l’aire urbaine de Bayonne, la commune d’Anglet continue d’être attractive en termes d’offre de logements. Seixo habitat poursuit la commercialisation de la résidence Iturri, qui sera livrée fin 2015 avec ses 27 logements, du 2 au 4-pièces avec ascenseur, mais l’actualité du promoteur est centrée sur une nouvelle résidence, Haritz Ondo, commercialisée en mars, et composée de 17 logements en plein centre-ville. Cette petite opération de quartier résidentiel, proposée entre 3 800 et 3 900 €/m2, sera livrée fin 2016. Avec l’Odyssée, Bouygues Immobilier réalise une résidence de 89 logements, du studio au 4-pièces, livrables au cours du 2ème trimestre 2016. Et de son côté, AFC promotion livrera fin 2016 la résidence Ecrin des Sables, 16 appartements, du 2 au 4-pièces, près de l’avenue de la Chambre d’Amour. En remontant vers le Sud des Landes, mais toujours dans les Pyrénées-Orientales, Eiffage Immobilier réalise pour le 2ème trimestre 2016 la résidence Clos du Parc, au Boucau, tandis que Bouygues Immobilier livrera fin 2016 Les Ombelles, une résidence sise dans le quartier résidentiel du Haut-Boucau. Au Sud des Landes cette fois, Seixo Habitat commercialise les dernières maisons du clos du bois et lance courant juillet une nouvelle résidence, de 20 logements, à Ondres.

Et c’est à Labenne, que Kaufman & Broad livrera courant 2015 Domaine d’Oyats, dernière tranche composée de maisons (2 700 €/m2) et d’un petit collectif ( 3 000 €/m2). Enfin, au sud du Pays Basque, le marché est loin d’être figé et des opérations comme celle de Biarritz Belflore, d’Icade, ou Les hauts de Kléber de Seixo Habitat, pour la commune de Biarritz. Comme le souligne Sonia Martin Del Campo, la Côte Basque présente un marché très différent de celui de la métropole bordelaise, mais celui-ci, à l’exception notable de Pau qui a fait le choix d’axer son urbanisme sur la réhabilitation de son centre-ville au détriment du logement neuf, ce marché retrouve ses marques ».

")