Enquêtes

La Cartoucherie, premier écoquartier de Toulouse

Lundi 14 octobre 2013
Conçu dans le cadre d'une large concertation entre aménageur, opérateurs du logement et riverains, le futur quartier de la Cartoucherie s'inscrit dans la volonté affirmée de concilier développement durable et densité urbaine.

La Cartoucherie, premier écoquartier de Toulouse


Conçu dans le cadre d’une large concertation entre aménageur, opérateurs du logement et riverains, le futur quartier de la Cartoucherie s’inscrit dans la volonté affirmée de concilier développement durable et densité urbaine.


Sur un terrain de 33 hectares, libéré par le départ de GIAT Industrie, la ZAC de la Cartoucherie va permettre la construction de 3 100 logements avec 6 000 m2 de commerces, 90 000 m2 de locaux d’activités et d’enseignement supérieur, ainsi que divers équipements publics.

Conçu par les urbanistes Alain Marguerit et Bernard Paris, le futur quartier, entre l’avenue de Grande-Bretagne et l’avenue de Lombez, à l’ouest de Toulouse intramuros, doit privilégier la diversité sous toute ses formes, sociale, générationnelle, fonctionnelle, mais aussi diversité des formes architecturales. 35% de logements sociaux et 25% de logements en accession aidée sont ainsi prévus.

Mais la Cartoucherie est aussi, et surtout, appelé à devenir le premier écoquartier de Toulouse intramuros. Un quartier emblématique en matière de développement durable avec une conception bioclimatique des bâtiments, un chauffage collectif, des espaces verts conséquents, une récupération des eaux pluviales, la priorité accordée aux déplacements doux, piétons et vélos, et aux transports en commune avec une desserte par la ligne de tramway Arènes-Blagnac.


Une première tranche est en cours de lancement dont les travaux, retardés pour cause imprévue de dépollution, doivent démarrer courant 2014. 580 logements sont prévus dans ce cadre, avec 18 000 m2 de bureaux, un groupe scolaire, ainsi que l’Ecole régionale de santé. La sélection des opérateurs s’effectue dans le cadre de groupement associant maître d’ouvrages, promoteurs privés et/ou bailleurs sociaux, et architectes maîtres d’œuvre. Plusieurs équipes lauréates ont ainsi déjà été retenues dans ce cadre.


- Le groupement Pragma, Crédit Agricole Immobilier, Patrimoine Languedocienne (architectes : Manuelle Gautrand Architecture, Vigneu et Zilio Architectes, Atelier David Besson-Girard Paysagistes) va réaliser le long de l’avenue de Grande Bretagne un ensemble de 173 logements, du T2 au T5, dont 43 logements locatifs sociaux ou en accession sociale à la propriété, ainsi que 600 m2 de commerces en rez-de-chaussée et 104 places de parking en sous-sol. Un programme articulé autour d’un cœur d’îlot paysager avec 21 volumes de hauteur variable et de vastes surfaces extérieures, balcons et terrasses.


- Le groupement Promologis - Promo Pyrène, Cogedim, Pitch Immobilier (architectes : Agence Puig-Pujol Architectures) propose un programme de 148 logements, avec une majorité de grandes surfaces, T3, T4, T5, au cœur même du nouveau quartier, non loin du parc du Barry et de la place des Halles. Tous les logements, pourvus de larges terrasses, bénéficient d’une double ou triple orientation et sont ouverts sur le cœur d’îlot et l’espace public paysager. L’ensemble du programme est, logiquement, labellisé BBC. Promologis s’est par ailleurs engagé à réaliser un bâtiment répondant à la norme Passiv’Haus avec une consommation énergétique totale inférieure à 120 kWh/m2/an.


- Le groupement Eiffage Immobilier/Colomiers Habitat (architectes : Agence SCAU) va construire 96 logements, dont 20% de locatifs sociaux et 6% en accession sociale à la propriété. Le projet repose sur une utilisation de l’espace offrant de larges ouvertures avec un jardin intérieur paysagé. Un espace semi-public permet d’accéder aux logements. Autre élément remarquable, une récupération des eaux pluviales grâce à un bassin de stockage de 570 m2, situé en cœur d’îlot, permettant un arrosage du jardin intérieur et des espaces végétalisés.


- L’organisme de logement social Habitat Toulouse lance pour sa part un programme de 94 logements, dont 85% locatifs sociaux et 15% en accession sociale à la propriété, ainsi que 260 m2 de locaux d’activités. Confiée en conception-réalisation à l’entreprise GBMP et à l’agence d’architecture Cardette-Huet, cette opération de quatre bâtiments au dessin compact et contemporain, avec des balcons préfabriqués accrochés aux façades, se distingue par des performances énergétiques qui vont au-delà du cahier des charges du futur écoquartier grâce à une orientation, une inertie thermique et une isolation par l’extérieur assurant des coefficients Bbio de -52% et CEP (coefficient énergétique de référence) de -23% par rapport à la règlementation thermique. Originalité, une structure poteaux-poutres et façades porteuses, sans murs de refends intérieurs, permet, au grès des occupants, une modularité des logements par des cloisons démontables.


- Autre opération remarquable dans le cadre de cette première tranche, un programme d’habitat participatif de 90 logements, dans le cadre d’une SCI APP (accession progressive à la propriété), doit être réalisé par le groupe d’habitat social Les Chalets.

")