Enquêtes

Prades-le-Lez

Lundi 17 octobre 2011

Jean-Marc Lussert, maire de Prades-le-Lez « Nous proposons des logements adaptés aux jeunes»

Immobilier Mode d'Emploi : Quelle est la situation démographique de la commune ?

Jean-Marc Lussert : La commune n’a pas connu de progression de sa population entre 1995 et 2008. Mon prédécesseur avait envisagé une Zac en 2005 mais quand nous sommes arrivés, rien n’avait été réalisé. Or, nous avons constaté que la population des plus de 60 ans progressait et, qu’au contraire, la part des moins de trente ans était en baisse. L’une des causes tenait en l’absence de parc social capable d’accueillir les jeunes. Les logements avaient été construits dans les années 1980 et représentaient 7 % des logements, soit 124 quand il en aurait fallu 230. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer des quartiers aménagés dans le cadre d’une mixité sociale, comportant 25 à 30 % de logements sociaux, 20 % d’acquisition aidée et 25 % de logements libres à prix intermédiaire. D’une population de 4 800 habitants, nous pourrions atteindre, avec les différents projets mis en place, 7 000 habitants sur la commune, à l’horizon 2020.

Immobilier Mode d'Emploi : Sous quelle forme est réalisé ce développement urbain ?

Jean-Marc Lussert : Le projet, baptisé Horizons (anciennement connu sous le nom de la Zac Prata. Ndlr) couvre 16 ha sur quatre sites différents. Le premier site est le Viala Est et concerne 87 habitations, dont 33 logements sociaux collectifs et 9 petites maisons en primo-accession à 280 000 €, le tout réalisé par Ametis ainsi que 32 maisons en 3, 4, 5-pièces à un prix « raisonnable » de 3 000 €/m2. Conçues dans un style moderne, avec un cahier des charges architectural, ces maisons en escalier avec 64 places de parking souterrain seront réalisées par le promoteur Bacotec. Ce projet a, par ailleurs, reçu, le prix d’aménagement de la Région en 2010. Le second site, baptisé Coste Rousse, couvre 10 ha et verra la réalisation de 350 logements sous forme de petits collectifs, de maisons groupées et de villas individuelles ainsi que la réalisation d’un lot particulier avec un concept de maison hérisson avec plusieurs maisons liées par des espaces communs. Le premier programme de Coste Rousse sera livré fin 2013-début 2014. Le troisième site est l’opération Nouau, à la limite Sud de Montferrier. Il s’agit, sur 3 ha, de réaliser 44 maisons réalisées par Kaufman & Broad ? Cette opération, en partie commercialisée, est située près d’un quartier résidentiel et, en optant pour une certain densification, chaque maison disposera d’environ 500 m2 de terrain. Enfin, le dernier site, Cantarelle, d’une superficie de 0,5 ha est proche de la poste. Au total, la Zac Horizons représente 500 logements. Hors Zac, la commune compte une trentaine de permis de construire par an. Au Nord, nous pouvons également citer la construction d’une soixantaine de logements collectifs.

Immobilier Mode d'Emploi : Le tracé de la ligne 5 du tram intègre Prades-le-Lez. A terme, quelle pourrait être la place de la commune dans la communauté d’agglomération ?

Jean-Marc Lussert : Nous voulons donner à la commune toute sa place dans la communauté d’agglomération. Le tramway est le premier lien tangible que l’agglomération nous accorde et c’est la première fois qu’elle nous intègre dans un grand investissement. Je précise que nous avons demandé à inscrire le tracé jusqu’à La Mandarine, qui correspond mieux au centre de gravité du territoire communal. Nous avons également gelé, pour une durée de cinq ans, toute possibilité de construire le long de ce tracé, en attendant d’en savoir plus sur ce projet.

En chiffres : Prades-le-Lez (34217)

Superficie (km2) : 8,9

Population : 4 525 h

Revenu net déclaré moyen par foyer fiscal (€) : 28 857

Part des résidences principales : 95,5 %

Principal projet : Zac Horizons (500 logements)

(Source : Insee 2008, DGFIP)

")