Enquêtes

Des logements sur l’ensemble de Bordeaux Métropole

Vendredi 31 mars 2017
Des logements sur l’ensemble de Bordeaux Métropole

Des logements sur l’ensemble de Bordeaux Métropole

La plupart des communes de la métropole bordelaise permettent aux investisseurs, acquéreurs ou primo-accédants, de trouver un logement adapté à leurs besoins et à leur budget.

A Bègles, la Zac Mairie s’appuie sur le concept de « ville jardin » et s’étend sur 12,5 ha, à travers plusieurs sites, le secteur Calixte Camelle (1,5 ha), le secteur Sécheries (9 ha) et le secteur Chevalier de la Barre (2 ha). Les chantiers de la ZAC Mairie, dont l’aménageur est Aquitanis comprennent 450 logements, dont 15% de logements locatifs PLUS, 7% de locatifs PLS, 12% d’accession sociale et 66 % d’accession libre), ainsi que des commerces de proximité et des bureaux.
Projet urbain singulier et innovant, Les Sècheries est un Parc habité de 9 hectares, où architecture et nature s’imbriquent et présentent un large espace paysager. Ce nouveau projet a pour objectif d’accroître la densité des îlots tout en préservant la biodiversité sur le principe d’un jardin habité. On y trouve Axanis, Bouygues Immobilier, Vinci, Aquitanis ou encore ID&AL groupe et Aquipierre qui y ont réalisé le fameux programme Origami. Par exemple, Axanis y est présent avec sur le secteur Sècheries avec une opération d’habitat participatif qui sera livré fin 2018.
Bègles c’est l’écoquartier Terre Sud représentera au final 1 200 logements – répartis entre logements sociaux, en accession et en secteur libre - qui seront réalisés sur un territoire de 26 hectares, les 30 hectares restants étant dédiés aux espaces verts, aux espaces d’agrément et aux aires de jeux. La particularité de cette opération d’ensemble conduite par Domofrance est de constituer un ensemble de bâtiments basse consommation, émaillé de parcelles réservées aux  jardins familiaux et au maraîchage de proximité, tout en y intégrant des déplacements doux interconnectés comme le vélo, le tram ou les cheminements piétons. Parmi les opérations, on peut citer celles d’exterrA avec 42 logements, essentiellement en PSLA mais avec quelques logements en Vefa, à proximité du Lycée Vaclav Havel, pour une livraison au 1er semestre 2019. L’opérateur sera aussi présent au cours du 3ème trimestre 2017 sur Bègles-Paty avec 54 logements, dont 16 en individuel, répartis entre PSLA et Vefa, à un prix moyen de 2 900 €/m2. Livraison début 2019.

Avec ID&AL Groupe, c’est Place du 14 juillet que l’on se retrouve pour Instant B, tout récemment commercialisée. Ce projet de 32 logements répartis entre maisons et 3 et 4-pièces, avec un commerce et une maison d’assistantes maternelles, connaît déjà un succès en termes de réservations. Avec un prix moyen de 3 900 €/m2 parking compris, accédants et investisseurs semblent séduits. La livraison est programmée pour le 3ème trimestre 2018.
Sur la commune de Pessac, Icade vient de lancer la commercialisation d’Intermezzo, à seulement 6 km du centre-ville de Bordeaux, avec une résidence comprenant des logements du 2 au 4-pièces, pour un début des travaux au 3ème trimestre 2017 et une livraison attendue pour le 1er trimestre 2019.
On découvrira à Villenave d’Ornon, plusieurs programmes, comme Be Side City d’ID&AL, avec 39 logements du 1 au 4-pièces, sur la route de Toulouse, à seulement 300 m du tramway et à 800 m de Bordeaux, avec une livraison au cours du 3ème trimestre 2018. Le promoteur a conservé un jardin de 1 200 m2 qui confère une qualité d’environnement. Le prix moyen proposé est de 3 800 €/m2, parking compris et il convient de souligner que certains logements affichent une terrasse de… 70 m2. Sur la commune, disposant d’une belle offre de logements, soulignons la présence de Vinci Immobilier avec deux programmes sur la commune, Vert D’O, 44 logements, et, dans le quartier du Bocage, O d’Ea, 38 logements, les deux commercialisées à 3 800 €/m2, stationnement compris, pour une livraison au cours du 2ème trimestre 2018.

De Lormont à Mérignac

A Lormont, Belin Promotion va prochainement déposer le permis de construire du programme 16/9 sur l’un des sites des 50 000 logements, La Buttinière, pour y réaliser une centaine de logements et un pôle de bureaux, en connexion avec l’arrêt de métro La Buttinière. La commercialisation pourrait intervenir entre la fin 2017 et début 2018.
A Talence, où Aq’prim livrera PÜR, son concept évolutif Moove sur 124 logements avec un haut niveau de services d’ici au 2ème trimestre 2018, d’autres programmes émergent, dont celui d’Axanis, qui est lauréat d’un projet de 12 logements dans le cadre d’une opération d’habitat participatif ou encore d’exterrA par Domofrance qui livrera début 2018 la résidence Haut Castel, 42 logements 100 % en PSLA à moins de 2 400 €/m2.
C’est sur le domaine universitaire de Talence-Pessac-Gradignan, qui compte principalement les filières droit et science politique, économie, gestion, AES, sciences et technologies, ainsi que de nombreux laboratoires de recherche, que BPD Marignan lance une résidence étudiante de 180 lots. Sur la commune de Pessac, le Plan Campus Bordeaux va se poursuivre entre 2018 et 2020, sur le secteur des Sciences Humaines et Sociales du campus Pessac Talence Gradignan, dont le patrimoine immobilier d’environ 75 000 m2, entrera bientôt dans une phase de réhabilitation.
A Bruges, il y a bien évidemment l’aménagement de la Zac des Vergers du Tasta, qui comprendra à terme près de 1 650 logements, dont 450 logements sociaux et qui est destiné à recentrer l’urbanisation à l’intérieur de la rocade et à l’orienter vers une démarche de développement durable. Lamotte Promoteur et Bordeaux Montesquieu réaliseront sur cette ZAC 150 logements destinés aux accédants.
A Eysines, Aquipierre propose Steel Spirit, 20 du du 2 au 4-pièces en passant par des 3-pièces duplex sur 3 bâtiments en R+2, pour une livraison au cours du 1er trimestre 2018.
Au Sud de Bruges, sur la commune Le Bouscat, Crédit Agricole Immobilier propose le programme Feeling B, dans le quartier résidentiel des Ecus, un ensemble de logements neufs du 2 au 4-pièces ainsi que des villas de 4-pièces, pour une livraison attendue au second trimestre 2018. ID&AL Groupe vient d’y lancer Lodge, une opération de 29 logements, dont une maison chartreuse intégrant quatre logements, un collectif de six logements et 18 maisons évolutives, du 3 au 6-pièces, avec double hauteur sous séjour et combles aménageables. Ainsi, un logement de 65 m2 de base pourra être transformé en un 4-pièces de 84 m2, voire passer à un 5/6-pièces de 110 m2. Un 3-pièces est commercialisé à partir de 260 000 € et il faudra compter 20 000 € pour 10 m2 supplémentaires. La livraison est attendue au cours du 3ème trimestre 2018. A noter également la nouvelle résidence de Bouygues Immobilier joliment baptisée Collection, à 2 mn à pied du centre-ville pour un programme sous forme d’échoppes contemporaines, avec une typologie de logements du studio au 5–pièces. Cette opération sera livrée à partir du 4ème trimestre 2018.
A Mérignac, 2ème ville de Gironde et 3ème ville d’Aquitaine avec 67 000 habitants, un panel d’offre de logements s’offre aux futurs accédants ou investisseurs. La Zac « Centre Ville », piloté par Bordeaux Métropole Aménagement, s’étend sur un territoire de 3,5 ha afin de proposer une offre diversifiée de logements tout en redynamisant le commerce et en apportant une dimension paysagères des espaces publics et privés. Aqprim va prochainement lancer la commercialisation d’une opération de 28 logements baptisée Les Ardillos et menée dans le cadre d’un permis d’aménager obtenu par Mésolia Habitat.
De son côté, Axanis réalisera, quartier de Beutre, 20 logements dans le cadre d’une opération d’habitat participatif, dont le groupe est actuellement en cours de constitution.
Mesolia livrera fin 2018 l’opération Abernethy, 22 logements en PSLA quasiment tous commercialisés. Cogedim compte deux nouvelles opérations situées à Mérignac. La Boiseraie est constituée de 24 maisons de 3 et 4-pièces avec des jardins privatifs clos et arborés à proximité du ruisseau Les Ontines, pour une livraison au 2ème trimestre 2018. Dans le même secteur, le Domaine Vert d’eau comporte des logements collectifs, pour une livraison au 3ème trimestre 2018.

Et dans Bordeaux…

La métropole bordelaise est riche d’une offre diversifiée de logements, maisons et collectifs, tout comme les projets d’aménagements qui structurent en partie le marché. Pour autant, il ne faut pas perdre de vue que deux tiers des ventes de logements neufs sont réalisés dans le secteur diffus. Belin Promotion propose une opération atypique, celle de Palais Gallien Fondaudège, sur le site de Marie Brizard Wine and Spirits, dans un quartier historique de Bordeaux. Au total, 94 logements ainsi que des surfaces tertiaires dédiées et 249 places de parkings seront réalisés pour une livraison prévue au même moment que la création de la ligne D du tramway, actuellement, en pleine restructuration, c’est-à-dire au cours du 2ème semestre 2019.
« C’est une opération emblématique sur un site bordelais au riche passé industriel », souligne Alexandre Moio, Directeur régional de Belin Promotion  qui voit là « un projet urbain ayant pour vocation de mettre en valeur le patrimoine bordelais ». Parmi les opérations récentes, celle d’ID&AL Groupe, face à la Place Saint-Michel, à Bordeaux est aussi inscrite dans un « projet urbain de qualité », selon son dirigeant Pierre Vital. Avec Les Allamandiers, 22 logements et un commerce type supérette en rez-de-chaussée, c’est là une offre rare en hyper centre. Les logements sont commercialisés à 6 000 €/m2 et les parkings, proches, sont proposés en location longue durée. Le démarrage des travaux est attendu en juillet 2017 pour une livraison en janvier 2019.

")