Enquêtes

Bordeaux Métropole : une offre où bon vous semble

Mardi 3 janvier 2017

La plupart des communes de la métropole bordelaise permettent aux investisseurs, acquéreurs ou primo-accédants, de trouver un logement adapté à leurs besoins et à leur budget.

A Bègles, la Zac Mairie s’appuie sur le concept de « ville jardin » et s’étend sur 12,5 ha, à travers plusieurs sites, le secteur Calixte Camelle (1,5 ha), le secteur Sécheries (9 ha) et le secteur Chevalier de la Barre (2 ha). Les chantiers de la ZAC Mairie, dont l’aménageur est Aquitanis comprennent 450 logements, dont 15% de logements locatifs PLUS, 7% de locatifs PLS, 12% d’accession sociale et 66 % d’accession libre), ainsi que des commerces de proximité et des bureaux. Projet urbain singulier et innovant, Les Sècheries est un Parc habité de 9 hectares, où architecture et nature s’imbriquent et présentent un large espace paysager. Ce nouveau projet a pour objectif d’accroître la densité des îlots tout en préservant la biodiversité sur le principe d’un jardin habité. On y trouve Axanis, Bouygues Immobilier, Vinci, Aquitanis ou encore ID&AL groupe et Aquipierre qui y ont réalisé le fameux programme Origami. Par exemple, Axanis y est présent avec son programme Carrelets, composé à la fois de logements classiques PSLA et de 40 autres en PSLA participatif, entre 2600 et 2800 €/m2.
Bègles, c’est «aussi» l’écoquartier Terres Sud «qui» représentera au final 1200 logements – répartis entre logements sociaux, en accession et en secteur libre - qui seront réalisés sur un territoire de 26 hectares, les 30 hectares restants étant dédiés aux espaces verts, aux espaces d’agrément et aux aires de jeux. La particularité de cette opération d’ensemble conduite par Domofrance est de constituer un ensemble de bâtiments basse consommation, émaillé de parcelles réservées aux  jardins familiaux et au maraîchage de proximité, tout en y intégrant des déplacements doux interconnectés comme le vélo, le tram ou les cheminements piétons. La moitié des logements seront livrés d’ici 2016. L’écoquartier accueille aussi une nouvelle opération signée exterrA par Domofrance avec Pré Carré, un ensemble de 76 appartements, du studio au 3-pièces, à 2900 €/m2 en TVA normale et à 2600 €/m2 en PSLA, pour une livraison mi-2017.
ExterrA par Domofrance lance surtout, en ce mois de septembre Les Hauts Plateaux II, un concept unique de lotissement vertical, qui comprendra entre 12 et 17 lots. Enfin, Bègles, décidemment commune très active dans ce domaine, va compter Seixo Habitat parmi les nouvelles opérations, avec Amaia, 14 logements livrés fin 2017 et destinés à des propriétaires occupants, pour un prix moyen de 3600 €/m2.
Sur la commune de Pessac, c’est une résidence de 51 logements, du 2 au 4-pièces, avec balcon, terrasse ou jardin à usage privatif que lance Bouygues Immobilier. Baptisée UrbaNova, ce programme proche de la ligne de tramway B, sise à seulement 5 mn du centre de Pessac, accueillera ses résidents au cours du 3ème trimestre 2017. C’est à Pessac que Cogedim projette bientôt la réalisation d’une résidence à  taille humaine du 2 au 4 pièces, qui intéressera autant les investisseurs que les propriétaires occupants sur une commune où l’offre de logements reste rare.
On découvrira à Villenave d’Ornon, plusieurs programmes, comme celui d’ID&AL, avec  39 logements du 1 au 4-pièces, sur la route de Toulouse, à seulement 300 m du tramway et à 800 m de Bordeaux. Le démarrage de cette opération baptisée Beside City va démarrer en octobre/novembre 2016 pour une livraison au cours du 1er trimestre 2018. Le promoteur a conservé un jardin de 1200 m2 qui confère une qualité d’environnement. Le prix moyen proposé est de 3800 €/m2, parking compris et il convient de souligner que certains logements affichent une terrasse de… 70 m2. De son côté, Cogedim lance à l’occasion du Salon de Bordeaux de Septembre, la résidence L’Archipel, à deux pas de Villenave d’Ornon, dans un environnement verdoyant et résidentiel.  Le prix moyen est de 3650 €/m2, avec, le 2-pièces à partir de 153 000 €, le 3-pièces à partir de 204 000 € et le 4-pièces à partir de 249 000 €, prix de vente parking compris, pour une livraison attendue au cours du 4ème trimestre 2018.
Sur la commune, disposant d’une belle offre de logements, soulignons la présence de Vinci Immobilier avec deux programmes sur la commune, Vert D’O et, dans le quartier du Bocage, O d’Ea, 38 logements, les deux commercialisées à 3800 €/m2, stationnement compris, pour une livraison au cours du 2ème trimestre 2018. Bouygues Immobilier livrera sur la commune, à partir du 4 ème trimestre 2017, la résidence Opus Verde.
Au Sud, sur l’E72, précisément à Saint-Selve, à moins de 20 km de Bordeaux, Kaufman & Broad commercialise avec une villa témoin son concept de village baptisé L’Airial des Merisiers, un ensemble de 62 maisons.

De Lormont à Mérignac

A Lormont, sur la rive droite de Bordeaux, entre Cenon et Bassens, c’est l’écoquartier Les Akènes qui fait l’actualité. Cette ancienne friche industrielle de 9,5 ha, dont le but est d’installer un lien durable entre le quartier de Génicart et le tissu pavillonnaire du Grand Tressan. Avec 35% d’espaces libres plantés, Les Akènes prolongera le quartier Bastide Brazza. Le projet compte 11000 m2 de bureau en bordure de rocade et  environ 800 logements, du T1 au T5 en accession privée et sociale. Pour accueillir entre 2500 et 3000 personnes, l’écoquartier propose plusieurs déclinaisons pour y résider.
A Talence, Bouygues Immobilier commercialise le programme Modernity, une résidence de 55 logements, du studio au 5-pièces, avec même des 4 et 5-pièces en duplex ou souplex, à seulement 10 mn du centre-ville et à seulement 5 minutes à pied de la station de tramway Peixotto, pour une livraison à partir du 4ème trimestre 2017.
Toujours sur la commune, Aq’prim réalise PÜR en y appliquant son concept évolutif Moove sur 124 logements avec un haut niveau de services (domotique intégrée, piscine sur le toit, salle de fitness aux résidents) et quelques logements simplex destinés aux seniors. L’opération est commercialisée à 70 % et sera livrée par tranches, entre le 4ème trimestre 2017 et le 2ème trimestre 2018. Le prix est le même que celui du marché, environ 4000 €/m2, parking inclus,  et les charges de copropriété identiques à une résidence classique.
C’est sur le domaine universitaire de Talence-Pessac-Gradignan, qui compte principalement les filières droit et science politique, économie, gestion, AES, sciences et technologies, ainsi que de nombreux laboratoires de recherche, que BPD Marignan lance une résidence étudiante de 180 lots. Sur la commune de Pessac, le Plan Campus Bordeaux va se poursuivre entre 2018 et 2020, sur le secteur des Sciences Humaines et Sociales du campus Pessac Talence Gradignan, dont le patrimoine immobilier d’environ 75 000 m2, entrera bientôt dans une phase de réhabilitation.
A Bruges, il y a bien évidemment l’aménagement de la Zac des Vergers du Tasta, qui comprendra à terme près de 1650 logements, dont 450 logements sociaux et qui est destinée à recentrer l’urbanisation à l’intérieur de la rocade et à l’orienter vers une démarche de développement durable. Lamotte Promoteur et Bordeaux Montesquieu ont gagné récemment un concours sur cette ZAC pour y réaliser 150 logements destiné aux accédants et dont la commercialisation devrait débuter courant 2017.
D’autres opérations tissent le paysage de la commune, comme cette opération réalisée par Vinci Immobilier en centre-ville et livrée en 2017 ou encore l’opération sise sur l’îlot  Petit Bruges, à proximité de la future gare de tram des Allées de Boutaud. Le groupe Lamotte, en copromotion avec  Bordeaux Montesquieu, va réaliser quelque 200 logements pour un début de chantier attendu courant 2018.
A Eysines, Aquipierre propose Steel Spirit, 20 logements dont les travaux sont prévus en octobre pour une livraison au cours du 1er trimestre 2018. Pour Aq’prim, Eysines permet de réaliser son concept Moove de logement adaptable (Un 2-pièces aisément transformable en 3-pièces) avec la résidence Mosaik, en cours de livraison.
Au Sud de Bruges, sur la commune Le Bouscat, Crédit Agricole Immobilier propose le programme Feeling B, dans le quartier résidentiel des Ecus, un ensemble de logements neufs du 2 au 4-pièces ainsi que des villas de 4-pièces, pour une livraison attendue au second trimestre 2018. ID&AL Groupe vient d’y lancer Lodge, une opération de 29 logements, dont une maison chartreuse intégrant quatre logements, un collectif de six logements et 20 maisons évolutives, du 3 au 6-pièces, avec double hauteur sous séjour et combles aménageables. Ainsi, un logement de 65 m2 de base pourra être transformé en un 4-pièces de 84 m2, voire passer à un 5/6-pièces de 110 m2. Un 3-pièces est commercialisé à partir de 260 000 € et il faudra compter 20 000 € pour 10 m2 supplémentaires.
A Mérignac, 2ème ville de Gironde  et 3ème ville d’Aquitaine avec 67 000 habitants, un panel d’offre de logements s’offre aux futurs accédants ou investisseurs. La Zac « Centre Ville », piloté par Bordeaux Métropole Aménagement, s’étend sur un territoire de 3,5 ha afin de proposer une offre diversifiée de logements tout en redynamisant le commerce et en apportant une dimension paysagères des espaces publics et privés. Kaufman & Broad commercialise Latitude 40, une résidence articulée en trois bâtiments pour des logements du studio au 4-pièces, avec des grandes terrasses en attique au dernier étage, pour une livraison attendue à partir du 4ème trimestre 2017. ID&AL Groupe lancera, fin 2016, une opération de 32 logements sur la commune.
Quant à Mesolia, il livrera en 2018 l’opération Abernethy, 22 logements en PSLA. Cogedim compte deux nouvelles opérations (Vert d’Eau et La Boiseraie) situées à Mérignac. La première opération va concerner des maisons individuelles, tandis que la seconde, présente une mixité entre maisons individuelles et logements collectifs. Enfin, exterrA par Domofrance lancera deux opérations en 2017, dans le cadre du nouveau PLU.

")