Enquêtes

Bordeaux Métropole : Où acquérir son logement ?

Jeudi 25 avril 2019
Bordeaux Métropole : Où acquérir son logement ?

acquérir son logement dans la métropole bordelaise ?

Ce sont de nouveaux programmes de logements, collectifs ou maisons, qui émergent sur l’ensemble du territoire de la métropole et participent à renouveler l’offre. 

 

  • A Bègles, la Zac Mairie s’appuie sur le concept de « ville jardin » et s’étend sur 12,5 ha, à travers plusieurs sites, le secteur Calixte Camelle (1,5 ha), le secteur Sécheries (9 ha) et le secteur Chevalier de la Barre (2 ha). Les chantiers de la ZAC Mairie, dont l’aménageur est Aquitanis comprennent 450 logements, dont 15% de logements locatifs PLUS, 7% de locatifs PLS, 12% d’accession sociale et 66 % d’accession libre), ainsi que des commerces de proximité et des bureaux.

Projet urbain singulier et innovant, Les Sècheries est un Parc habité de 9 hectares, où architecture et nature s’imbriquent et présentent un large espace paysager. Ce nouveau projet a pour objectif d’accroître la densité des îlots tout en préservant la biodiversité sur le principe d’un jardin habité. On y trouve Axanis, Bouygues Immobilier, Vinci, Aquitanis ou encore ID&AL groupe et Aquipierre qui y ont réalisé le fameux programme Origami.

Par exemple Vinci Immobilier commercialise Oak Park, à proximité du tram et du parc de Mussonville, pour une livraison à partir du 1er trimestre 2020. Icade lance un nouveau programme proche du quartier Mairie, proche de l’arrêt « La Belle Rose » dans le périmètre Euratlantique. Prénommée « Le Jardin », cette opération, située en secteur diffus, se compose de trois petits bâtiments, pour un total de 51 logements, autour d’un jardin central. En raison de son implantation en zone ANRU, les primo-accédants peuvent bénéficier d’une TVA à 5,5 %. Un T2 Bis de 49 m2 est commercialisé à partir de 189 000 € en TVA normale. Les travaux devraient démarrer à l’automne 2019 pour une le 1er semestre 2021.

Bègles c’est l’écoquartier Terre Sud représentera au final 1 200 logements – répartis entre logements sociaux, en accession et en secteur libre - qui seront réalisés sur un territoire de 26 hectares, les 30 hectares restants étant dédiés aux espaces verts, aux espaces d'agrément et aux aires de jeux. La particularité de cette opération d’ensemble conduite par Domofrance est de constituer un ensemble de bâtiments basse consommation, émaillé de parcelles réservées aux  jardins familiaux et au maraîchage de proximité, tout en y intégrant des déplacements doux interconnectés comme le vélo, le tram ou les cheminements piétons.

Parmi l’offre existante, Belin Promotion livrera au 4ème trimestre 2020 la résidence Arnaga, 21 logements du T1 au 4-pièces, pour un moyen, parking inclus, de 4 500 €/m2.

Côté accession sociale, exterrA par Domofrance commercialise la résidence Epilobes à Bègles, sur l’Ecoquartier Terre Sud, pour une opération de 56 logements du 2 au 4-pièces en VEFA. 

Enfin,  Axanis est présent à Bègles Mairie avec l’opération Les Petits Ruisseaux, 15 logements en habitat participatif.

Quant à Mésolia, c’est avec l’opération Kalistos 2, Zac du Centre Ville qu’il propose 20 logements en PSLA, entre 2 500 et 2 700 €/m2, pour une livraison fin 2020. 

 

  • Villenave d’Ornon, on découvrira une offre étoffée où Marignan réalise une opération autour du Domaine de Geneste, dans le quartier de Courréjan, avec le programme « Birdie Lodge », 75 logements répartis de façon aérée par des petites unités de huit à dix logements en rez-de-chaussée et 1er étage. Petit clin d’œil : la résidence donnera sur le futur golf et proposera des casiers à destination des golfeurs. Le 2-pièces de 42 m2 est commercialisé à partir de 186 000 € et le 3-pièces de 66 m2 l’est à partir de 248 000 €.  Les travaux sont en cours pour une première livraison au 3ème trimestre 2019.

Avec « Garden VO », Aqprim réalise 56 maisons de ville, du 3 au 5-pièces, avec une particularité, celle des Expressiv’, des packs proposés par le promoteur (pack logement connecté avec Legrand, pack paysager avec des ambiances végétales, pack décoration avec l’aide d’une décoratrice d’intérieur…). Les toitures en sheds ou à 2 pans asymétriques rappellent avec élégance l’histoire du site. Aqprim a conclu un partenariat avec la société Inélia spécialisée dans la production et le stockage d’énergie, une solution proposée aux acquéreurs. Les maisons de Garden VO se commercialisent entre 320 000 et 450 000 €, pour une livraison au 1er semestre 2021. De son côté LP promotion développe la « Résidence Novellia », 65 appartements, du 2 au 4-pièces, a proximité du Parc de Mussonville. Les appartements sont commercialisés à partir de 192 900 €, pour une livraison au 2ème trimestre 2021.

Quant à Icade, il proposera à partir de septembre 2019 une opération assez originale en R=1, composée de 16 maisons, du 2 au 5-pièces, côté route des Pyrénées, dans un environnement calme. Ce type de logement recherché propose 2-pièces de 45 m2, le 3-pièces de 67 m2, le 4-pièces de 85 m5et le 5-pièces de 96 m2, avec un garage (à partir du 4-pièces), un bout de jardin et un portail sécurisé pour l’ensemble des logements. Le 3-pièces est commercialisé à partir de 280 000 €.

On pourra enfin citer ADI qui, avec « Le M », réalise une opération de 52 logements, dont 14 en accession libre, à partir de 3 900 €/m2, pou une livraison au 1er trimestre 2021. 

 

  • Sur la proche commune de Latresne, Safran Immobilier propose 44 logements en secteur libre avec Les Jardins de Janette, à proximité de l’hyper centre et de Bordeaux, pour une livraison en 2020.

 

De Lormont à Mérignac

 

  • Lormont, Belin promotionpropose « Volubilis »,un programme à proximité du Vieux Lormont. Cette résidence de 97 logements, du studio au 5-pièces duplex, face à la station de tramway Lauriers (Ligne A), dans le cadre du renouveau de la rive droite de Bordeaux, pour une livraison prévisionnelle au 4ème trimestre 2021.

Toujours à Lormont, Cogedim lance une nouvelle opération, baptisée « Les Berges de l’Hermitage », Chemin de Lissander, Quai de Brazza, dans le cadre d’une opération d’aménagement réalisée par Clairsienne. En rive de Garonne, cette opération comprend 60 logements en accession, répartis sur deux immeubles, du 2 au 5-pièces, avec quelques duplex. Le prix moyen est de 3 850 €/m2 parking inclus, pour une livraison attendue en septembre 2021.

Cogedim y réalise également la résidence « Fontbelleau », sur un terrain planté d’arbres centenaires et d’espaces boisés. C’est là que se dressera notamment une résidence de 70 appartements pouvant bénéficier d’une TVA à 5,5 % (sous conditions), avec des 2-pièces à partir de 126 000 € et des 3-pièces à partir de 179 000 €. La livraison de ce bâtiment de forme cylindrique est attendue pour le 4ème trimestre 2022.

 

  • A Talence, Safran Immobilier commercialise « Les Jardins de Médokine», 136 logements – dont 91 libres - réalisés avec Domofrance sur le site de l’ancienne salle de concert. Ce programme qualitatif va comprendre un volet paysagé dont des façades végétalisées. L’ancienne conciergerie, un immeuble de pierre, sera conservée et transformée en bureaux dans un esprit de mixité. La livraison est attendue en 2021. En matière d’accession sociale, Axanis, réalise 12 logements dans le cadre d’une opération d’habitat participatif du côté de la Médokine.

Toujours à Talence, c’est avenue Leysotte que Belin Promotion réalise une opération au sein d’un parc de 1,5 ha  - comprenant une maison de maître en pierres blanches bordelaises - pour y réaliser une résidence ultracontemporaine de 26 logements, du T1 bis au 4-pièces avec des prestations comparables à celles de Palais Galia. Signée par le cabinet RCR Artotec (Prix Pritzker 2017), la résidence est commercialisée à un prix moyen de 5 400 €/m2 et sera livrée au 4ème trimestre 2020.

Cogedim propose une opération dénommée Iconic à Talence,  dans le secteur de la clinique Bagatelle, pour 200 logements, des 2 et 3-pièces, avec quelques grands logements au dernier étage. La livraison est attendue pour la fin 2021. 

 

  • Sur la commune de Pessac,le Plan Campus Bordeaux va se poursuivre jusqu’en 2020, sur le secteur des Sciences Humaines et Sociales du campus Pessac Talence Gradignan, dont le patrimoine immobilier d’environ 75 000 m2, entrera bientôt dans une phase de réhabilitation. Belin Promotion commercialise, du côté du Campus de Talence, la résidence Un Jardin en ville, 27 logements, du 2 au 4-pièces, sis dans un cadre verdoyant et calme , au prix moyen de 4 200 €/m2, pour une livraison au 1er trimestre 2020.

Aquitaine Développement Immobilier livrera au 4ème trimestre 2020 une opération de 8 à 10 logements familiaux sous forme de maisons de ville de 4 et 5-pièces avec des terrasses orientées Sud-Ouest, près du secteur du Parc de Bourgailh. Ces logements sont commercialisées à partir de 4 100 €/m2.

ADI est également présent à Pessac pour une opération de 20 logements familiaux à proximité de l’hôpital Haut-Levêque, pour une livraison au 3ème trimestre 2021.

 

  • A Bruges, il y a bien évidemment l’aménagement de la Zac des Vergers du Tasta, qui comprendra à terme près de 1 650 logements, dont 450 logements sociaux, est destinée à recentrer l’urbanisation à l’intérieur de la rocade et à l’orienter vers une démarche de développement durable. Lamotte Promoteur et Bordeaux Montesquieu commercialisent une centaine de logements destinés aux accédants sur cette ZAC.

Avec le parc Ausone, c’est un autre projet d’aménagement se développe à proximité du centre-ville de Bruges.  A proximité du tram-train de Médoc, station Ausone, cette opération, aménagée par Fayat Immobilier couvre 12 hectares, entremêlés d’une prairie, d’un bois de vieux chênes, de noues paysagères et de jardins filtrants…En copropriété avec Fayat, Marignan poursuit la commercialisation de l’opération « Imagin », en cours de travaux, avec 85 logements collectifs mais aussi 7 maisons T4/T5 à partir de 392 000 €. Les appartements, T3, T4 et T5 sont disponibles à partir de 3 650€/m² parking inclus. Le programme est livré est  en deux tranches, pour des premières livraisons au 4ème trimestre 2019. 

 

  • Au Sud de Bruges, sur la commune Le Bouscat, Aqprim commercialise « Le Carré Solaris », 10 maisons de ville du 3 au 5-pièces, avec la possibilité de personnaliser son logement (via les Expressiv’ d’Aqprim). Le budget est  compris entre 450 000 et 550 000 € et la livraison attendue au 4ème trimestre 2021.

Kaufman & Broad y propose « Pierre Ier Héritage », Boulevard Pierre 1er, 67 logements en secteur libre à un prix moyen de 5 100 €/m2, pour une livraison attendue au 4ème trimestre 2020. 

Aquitaine Développement Immobilier y développe « Le Méridiem », une opération intimiste de 14 logements constituée de grands logements, du 2 au 4-pièces, à partir d’un prix moyen de 4 650 €/m2, pour une réception au 2ème trimestre 2020.

Enfin, « Feeling B », l’opération de Crédit Agricole Immobilier, située au cœur de ville, propose des 2-pièces à partir de 206 000 €, pour une livraison au 4ème trimestre 2020. 

 

  • A Mérignac, 2ème ville de Gironde  et 3ème ville d’Aquitaine avec 67 000 habitants, un panel d’offre de logements s’offre aux futurs accédants ou investisseurs. La Zac « Centre Ville », piloté par Bordeaux Métropole Aménagement, s’étend sur un territoire de 3,5 ha afin de proposer une offre diversifiée de logements tout en redynamisant le commerce et en apportant une dimension paysagères des espaces publics et privés.

Belin Promotion a dévoilé, en septembre 2018, le projet de résidence Mandala, 26 logements, du 2 au 4-pièces avec villa sur le toit, en centre-ville de Mérignac. Cette opération est commercialisée à 4 400 €/m2 parking inclus, pour une livraison au 4ème trimestre 2020.

Adevim Aquipierre va réaliser "Aparté" sur la commune de Mérignac, 51 Avenue de la libération pour 8 logements, à un prix moyen de 5 075 €/m2 et une livraison attendue au 4ème trimestre 2019. 

Kaufman & Broad étudie actuellement une opération ambitieuse dans le cadre des « 50 000 » à Mérignac, pour un lancement commercial en 2020.

Aqprim propose l’opération « Kyma », avenue de l’Yser, pour 29 logements, du studio au 5-pièces, avec une architecture élancée sur 3 étages et couronnée d’un dernier niveau formé par des logements en duplex. Les grands appartements en duplex profitent de grandes terrasses. Au rez-de-chaussée, les appartements sont traversant avec un jardin privatif côté parc. La livraison est attendue pour décembre 2020.

Enfin, la nouvelle résidence "Arboresens", six bâtiments de 2 à 4 niveaux, du studio au 4-pièces, est une nouvelle opération proposée en copromotion par Nexity et Eiffage Immobilier, pour une livraison au 1er trimestre 2021. 

 

 

Et dans Bordeaux...

La métropole bordelaise est riche d’une offre diversifiée de logements, maisons et collectifs, tout comme les projets d’aménagements qui structurent en partie le marché. Pour autant, il ne faut perdre de vue que la majorité des logements neufs sont réalisés dans le secteur diffus..

Aquipierre réalise « New Plume », 18 rue des Cordeliers, pour 12 logements du studio au 5-pièces (dont 2 lofts). Cette ancienne imprimerie sera entièrement restauré et la façade pierre ravalée. Le prix moyen est de 6 124 €/m2 pour une livraison au 2ème trimestre 2020.

Kaufman & Broad a lancé en avril 2019 une opération au 86, Bvd Godard, non loin de Pierre 1er Héritage, 70 logements à 5 200 €/m2 et 22 lots en accession maîtrisée à 3 000 €/m2, pour une livraison au 2ème trimestre 2021. 

")