Enquêtes

Bassin d’Arcachon : beau renouvellement de l’offre

Mardi 3 janvier 2017

Arcachon et les communes environnantes, comme Andernos, Gujan-Mestras, Le Teich ou La Teste de Buch, voient l’arrivée de nouvelles opérations, confirmant la bonne santé de ce secteur proche de la métropole bordelaise.

Entouré de pins, le Bassin d’Arcachon est un petit miracle ouvert sur l’Océan Atlantique, une mer intérieure à échelle humaine. Autour d’Arcachon, ville centre, se dresse des kilomètres de sable et de plage, tantôt lovés en plein centre-ville, tantôt léchant l’ambiance de jardins maritimes.
Nervure à proximité des commerces et des restaurants du centre, la promenade du Front de Mer, la plage d’Arcachon s’étend sur quelques 800 mètres et rappelle l’histoire de ce lieu où thalassothérapie, climatothérapie et thermalisme firent les beaux jours d’Arcachon dès le 18ème siècle, ce territoire devenant une commune à part entière par décret de Napoléon III en 1857. Selon l’Observatoire Immobilier du Sud-Ouest (OISO), les ventes ont totalisé 581 logements entre le 3ème trimestre 2015 et le 2ème trimestre 2016 avec un renouvellement de l’offre correspondant à 321 mises en vente rien qu’au cours de ce second trimestre 2016. Le prix moyen (4 397 €/m2 hors parking) n’a pas grande signification en raison de fortes disparités selon les communes. Laurent Mathiolon, le président de l’OISO, ajoute : «Dopé par la zone B1, le PTZ et le changement de PLU comme sur la commune de La Teste du Buch, le marché retrouve son niveau d’activité d’il y a un peu plus d’un an et le niveau de l’offre remonte, à 522 logements.  

Arcachon, ville porteuse

C’est à Arcachon, dont Kaufman & Broad dispose d’une bonne connaissance, que le promoteur réalise actuellement Essencia, où quelques logements sont encore à la vente, pour une livraison au cours du 2ème trimestre 2017. Le groupe planche actuellement sur des projets dans le bassin d’Arcachon qui verront le jour en 2017, dont un à Arcachon et un autre sur la commune de La Teste.
L’offre n’est certes pas pléthorique, mais elle n’est pas non plus absente, à en juger par la qualité des acteurs présents. De son côté Seixo Habitat propose une opération, Les Jardins d’Arcachon, une résidence de 28 logements en résidence principale, commercialisée à un prix moyen de 4 500 €/m2, avec une livraison attendue fin 2017.
A noter qu’Axanis vient de lancer en juillet une résidence de 12 logements en accession sociale…en PSLA à Arcachon. Une première ! La commercialisation devrait être rapide dans la mesure où les prix affichés sont de 1 400 à 2 000 €/m2 inférieurs aux prix du marché !

Un bassin très en vue

Le Bassin d’Arcachon déploie un chapelet de petites communes très actives avec une offre de logements adaptée. Ainsi, à La Teste-de-Buch, en zone B1, est-il désormais besoin de le rappeler,  Kaufman & Broad lance la résidence Esquiss, 30 logements, du 2 au 4-pièces, commercialisés à 4 000 €/m2 en moyenne, à 5 mn du centre-ville historique à pied. A la fois destinée à l’accession, à l’investissement locatif mais aussi à ceux qui souhaitent revenir sur le bassin d’Arcachon à leur retraite, cette opération sera livrée au cours du 2ème trimestre 2018. K&B livrera au 3ème trimestre 2017 Le Domaine des Testerins, 20 logements collectifs et 10 maisons, en résidence principale mais aussi en investissement locatif pour transformer ces logements au terme de la période réglementaire en résidence secondaire. Bpd Marignan vient de lancer Au fil de l’Estey, 27 logements, du 2 au 5 pièces avec parking en sous-sol, avec le 2 pièces à partir de 179 000 €, pour une livraison attendue au cours du 4ème trimestre 2018. Aquipierre sera prochainement présent sur la commune avec deux programmes intimistes, Villa Gabrielle, 11 logements, et Villa Margaux, composée de seulement 10 logements.
Sur la commune du Teich, l’amélioration du mouvement pendulaire avec Bordeaux et le bassin d’emploi de Mérignac devrait conforter la place de cette commune et accroître son attrait. Ainsi, AFC promotion vient de lancer Lagoa, 46 appartements du T1 au T4 à partir de 128 000 €, sis avenue de la Gare, pour une livraison au 2ème trimestre 2018.
A Andernos-les Bains, à une heure de Bordeaux, Seixo Habitat commercialise La Clairière des Pêcheurs, une opération atypique de 64 logements, sous forme d’éco-hameau qui sera livrée fin 2017. Ce quartier arboré de 32 maisons et de 48 appartements de conception bioclimatique laisse une place majeure à la nature. Construits sur un parc boisé de plus de 22 000 m2, les 32 maisons et les 10 habitations de 4 appartements s’ouvrent sur un environnement naturel. Les larges terrasses et les jardins privatifs agrandissent les espaces de vie tout en protégeant l’intimité des résidents. Les logements sont commercialisés à 2900 €/m2 et sont principalement destinés à des accédants à la propriété attirés par un mode d’habiter foncièrement différent des opérations classiques. Avec Le Belem,  lancé au printemps, Aquipierre commercialise 23 logements du T1 au T4, dans un seul bâtiment de trois étages, sécurisé  avec ascenseur. Plutôt destiné à des accédants locaux et adapté aux séniors, ce programme sera livré au 4ème trimestre 2017. A Lège Cap-Ferret, Aquipierre propose son programme Privilège, 29 logements, plutôt en accession à destination d’une clientèle locale, à 3 200 €/m2, pour une livraison au 2ème trimestre 2018. Entre cette commune et Andernos, à Arès précisément, le promoteur lance en septembre 2016 une opération de 19 logements, à 3300 €/m2, dont la livraison interviendra aussi au cours du 2ème trimestre 2018.

")