Enquêtes

Baillargues

Mardi 25 octobre 2011

 Jean-Luc Meissonnier, maire de Baillargues : « Vers un habitat de plus grande densité »

Immobilier Mode d'Emploi : Comment a évolué la commune  au cours des dernières décennies ?

Jean-Luc Meissonnier : Avec 6 300 habitants, nous avons doublé la population en l’espace de 25 ans. Sur les deux derniers recensements, nous observons que, malgré l’urbanisation de la commune, une stabilisation de l’évolution démographique. Ceci s’explique par un vieillissement de la population et un départ des jeunes. Depuis trois à quatre ans, l’ouverture à l’urbanisation a cependant entrainé un nouvel apport de population. D’une urbanisation sous forme pavillonnaire, Baillargues est ancrée, par la volonté du PLH et dans le cadre de la loi SRU, dans un habitat de plus grande densité. Nous avons un potentiel de réalisation de 4 000 à 5 000 logements d’ici à 20 ans et c’est la politique de transport urbain qui apporte toute la cohérence d’une telle densification.

Immobilier Mode d'Emploi :  Quels sont les secteurs concernés ? Pour quels projets ?

Jean-Luc Meissonnier : Dans le secteur Sud, la Mourade et le Colombiers vont accueillir une nouvelle population dans le cadre d’une opération dense qui va bénéficier de la réalisation d’un parc urbain, le Parc Gérard Bruyère. Il bénéficiera d’un grand plan d’eau équipé d’un téléski nautique unique en Europe. Le démarrage des travaux est prévu en 2012 pour cet ensemble de 12 ha, dont 7 ha de plan d’eau. Ce plan d’eau, qui constituera une vitrine dotée d’une centralité sur Baillargues, est proche d'une ZAD. Par ailleurs, nous avons sélectionné Pragma et Crédit Agricole Monné Decroix L.-R., associés aux Villages d’Or et à Bleu Promotion, pour réaliser l’écoquartier Joseph Suay sur le site de la cave coopérative, pour un total de 220 logements. La commercialisation de cette opération insérée dans le tissu urbain existant, est prévue en 2013. Outre 20 % de logements sociaux qui y seront réalisés, il est à noter qu’un effort sera fourni en matière d’économies d’énergie. Il s’agit de créer une âme dans un quartier et de permettre aussi aux jeunes couples de s’installer dans des maisons groupées pour un budget de 150 000/160 000 €.

Immobilier Mode d'Emploi :  Où en est le projet de pôle d’échange multimodal ?

Jean-Luc Meissonnier : Le tram n’étant pas incitatif à Baillargues, en raison du temps de parcours, il fallait trouver un projet alternatif qui soit un mode de déplacement doux, proche des nouveaux quartiers tout en étant implanté dans un environnement paysager. La commune comptait déjà trois trains par jour. Nous avons acquis des terrains autour de la gare pour créer un pôle d’échanges. Il donnera lieu à la réalisation, en 2012, d’une centaine de places sur le parking Nord et, en 2013, au pôle d’échange lui-même et à l’aménagement du parking Sud ainsi qu’à la suppression du passage à niveau. Fin 2011, nous bénéficierons de 4 trains quotidiens supplémentaires. Ceci va avoir un  attrait sur des communes comme Mauguio, Mudaison ou Lansargues, car nous sommes à seulement 8 mn de Montpellier et des trois lignes de tram de la gare St-Roch ! Avec la réalisation de la ligne LGV Montpellier-Nîmes, ¾ du fret que nous voyons passer ici sera transféré, nous permettant, à l’horizon 2016, d’augmenter la fréquence de trains, à raison d’un toutes les demies heures. D’ici trois à quatre ans, le succès de cette solution sera au rendez-vous, avec des étudiants qui auront un accès gratuit au RER. Quant aux nouveaux arrivants, ils bénéficieront d’un mois gratuit pour être conquis par ce mode de transport. Dans les quinze ans, nous compterons 4 000 à 5 000 habitants supplémentaires.

Baillargues

Superficie (km2) : 7,7

Population : 6 054 h

Revenu net déclaré moyen par foyer fiscal (€) : 29 288

Part des résidences principales : 94,6 %

Principal projet : Ecoquartier Joseph Suay (220 logements)

(Source : Insee 2008, DGFIP)

")