Enquêtes

Acheter un logement neuf dans la métropole bordelaise

Mercredi 31 janvier 2018
De nombreuses communes de la métropole bordelaise offrent aux investisseurs, acquéreurs ou primo-accédants, la possibilité de trouver un logement adapté à leurs besoins et à leur budget.

Des logements neufs pour tous les goûts et prix

 

→ Bègles, la Zac Mairie s’appuie sur le concept de « ville jardin » et s’étend sur 12,5 ha, à travers plusieurs sites, le secteur Calixte Camelle (1,5 ha), le secteur Sécheries (9 ha) et le secteur Chevalier de la Barre (2 ha). Les chantiers de la ZAC Mairie, dont l’aménageur est Aquitanis comprennent 450 logements, dont 15% de logements locatifs PLUS, 7% de locatifs PLS, 12% d’accession sociale et 66 % d’accession libre, ainsi que des commerces de proximité et des bureaux.

Projet urbain singulier et innovant, Les Sècheries est un Parc habité de 9 hectares, où architecture et nature s’imbriquent et présentent un large espace paysager. Ce nouveau projet a pour objectif d’accroître la densité des îlots tout en préservant la biodiversité sur le principe d’un jardin habité. On y trouve Axanis, Bouygues Immobilier, Vinci, Aquitanis ou encore ID&AL groupe et Aquipierre qui y ont réalisé le fameux programme "Origami". Par exemple, Axanis y est présent sur le secteur Sècheries avec une opération d’habitat participatif qui sera livrée fin 2018.

 

À Bègles, l’écoquartier Terre Sud représentera au final 1 200 logements – répartis entre logements sociaux, en accession et en secteur libre - qui seront réalisés sur un territoire de 26 hectares, les 30 hectares restants étant dédiés aux espaces verts, aux espaces d’agrément et aux aires de jeux. La particularité de cette opération d’ensemble conduite par Domofrance est de constituer un ensemble de bâtiments basse consommation, émaillé de parcelles réservées aux jardins familiaux et au maraîchage de proximité, tout en y intégrant des déplacements doux interconnectés comme le vélo, le tram ou les cheminements piétons. Parmi les opérations, on peut citer « XV » d’exterrA avec 42 logements, en PSLA (2 400 €/TTC et hors parking) mais aussi avec des logements en Vefa, à proximité du Lycée Vaclav Havel, pour une livraison au 1er semestre 2019.

 

Dans le quartier Bègles-Paty, le même opérateur lance en novembre 2017 une opération de 54 logements, dont 16 en individuel, répartis entre PSLA et Vefa, à un prix moyen de 2 600 €/m2 hors parking. La livraison est attendue début 2019. Avec ID&AL Groupe, c’est Place du 14 juillet que l’on se retrouve pour "Instant B", tout récemment commercialisé. Ce projet de 32 logements répartis entre maisons et 3 et 4 pièces, avec un commerce et une maison d’assistantes maternelles, connaît déjà un succès en termes de réservations. Avec un prix moyen de 3 900 €/m2 parking compris, accédants et investisseurs semblent séduits. La livraison est programmée pour le 3ème 2018.

 

→ On découvrira à Villenave d’Ornon, plusieurs programmes, comme "Be Side City" d’ID&AL, avec 39 logements du 1 au 4 pièces, sur la route de Toulouse, à seulement 300 m du tramway et à 800 m de Bordeaux, avec une livraison au cours du 3ème trimestre 2018. Le promoteur a conservé un jardin de 1 200 m2 qui confère une qualité d’environnement. Le prix moyen proposé est de 3 800 €/m2, parking compris et il convient de souligner que certains logements affichent une terrasse de 70 m2. 

ID&AL Groupe propose depuis juillet deux résidences, "Crescendo" et "Modérato", pour une livraison en 2019. La particularité de ces deux programmes est d’être réalisée, en copromotion avec Aquipierre et Lamotte promoteur immobilier, sur le secteur Agora, 1er îlot dans le cadre des 50 000 logements à Villenave d’Ornon.

Bpd Marignan réalise une opération autour du Domaine de Geneste, dans le quartier de Courréjan, avec le programme "Birdie Lodge", 75 logements répartis de façon aérée par des petites unités de dix logements en rez-de-chaussée et 1er étage. Petit clin d’oeil : la résidence donnera sur le futur golf et proposera des casiers à destination des golfeurs. Commercialisée à 3 850 €/m2, du 2 au 4 pièces, la résidence sera livrée au 4ème trimestre 2019.

Sur la commune, disposant d’une belle offre de logements, soulignons la présence de Vinci Immobilier avec deux programmes sur la commune, "Vert D’O", 44 logements, et, dans le quartier du Bocage, "O d’Ea", 38 logements, les deux commercialisées à 3 800 €/m2, stationnement compris, pour une livraison au cours du 2ème trimestre 2018.

 

 

Des logements neufs de Lormont à Mérignac

 

→ À Lormont, Belin Promotion va prochainement déposer le permis de construire du programme 16/9 sur l’un des sites des 50 000 logements, La Buttinière, pour y réaliser une centaine de logements et un pôle de bureaux, en connexion avec l’arrêt de métro La Buttinière. La commercialisation pourrait intervenir courant 2018.

 

→ À Cenon, BPD Marignan vient de lancer la commercialisation de "Symphonia", 51 logements à 3 890 €/m2, parking compris, en TVA normale, et avec possibilité de TVA réduite en accession aidée. La livraison est attendue pour juillet 2019.

 

→ À Talence, Aq’prim propose "PÜR", son concept évolutif "Moove", 124 logements avec un haut niveau de services, avec la livraison d’une première tranche d’ici fin 2017, la réception de la 2ème tranche étant prévue 2ème trimestre 2018. De son côté ID&AL Groupe lance "Tree’ptik", dans le secteur Bagatelle, avec une résidence de 31 logements en secteur diffus répartis en 23 appartements (2 et 3-pièces) et huit maisons de villes de plain-pied (3 et 4-pièces), à un prix moyen de 4 200 €/m2 avec parking en sous-sol, pour une livraison au 2ème trimestre 2019.

En matière d’accession sociale, Axanis, réalise 12 logements dans le cadre d’une opération d’habitat participatif et exterrA par Domofrance livrera début 2018 la résidence "Haut Castel", 42 logements 100 % en PSLA à moins de 2 400 €/m2. Quant à Belin Promotion, tout en livrant au 1er trimestre 2018 la résidence "L’Intemporelle", lance sous peu sur cette même commune deux résidences de 30 et 36 logements. C’est sur le domaine universitaire de Talence-Pessac-Gradignan, qui compte principalement les filières droit et science politique, économie, gestion, AES, sciences et technologies, ainsi que de nombreux laboratoires de recherche, que BPD Marignan lance une résidence étudiante de 180 lots.

 

→ Sur la commune de Pessac, Icade vient de lancer la commercialisation d’"Intermezzo", à seulement 6 km du centre-ville de Bordeaux, avec une résidence comprenant des logements du 2 au 4 pièces, pour un début des travaux au 3ème trimestre 2017 et une livraison attendue pour le 1er trimestre 2019.

 

Par ailleurs, le Plan Campus Bordeaux va se poursuivre entre 2018 et 2020, sur le secteur des Sciences Humaines et Sociales du campus Pessac Talence Gradignan, dont le patrimoine immobilier d’environ 75 000 m2, entrera bientôt dans une phase de réhabilitation. Belin Promotion vient tout juste de lancer la commercialisation de la résidence "Le Domaine des grands arbres", deux bâtiments de 21 logements dans un grand parc de 4 000 m2, à un prix moyen de 4 400 €/m2, pour une livraison au 3ème trimestre 2019.

 

→ À Bruges, il y a bien évidemment l’aménagement de la Zac des Vergers du Tasta, qui comprendra à terme près de 1 650 logements, dont 450 logements sociaux et est destiné à recentrer l’urbanisation à l’intérieur de la rocade et à l’orienter vers une démarche de développement durable. Lamotte Promoteur et Bordeaux Montesquieu démarreront la commercialisation d’une centaine de logements destinés aux accédants sur cette ZAC d’ici fin 2017/début 2018.

Avec le parc Ausone, c’est un autre projet d’aménagement qui se développe à proximité du centre-ville de Bruges. À proximité du tram-train de Médoc, station Ausone, cette opération, aménagée par Fayat Immobilier couvre 12 hectares, entremêlés d’une prairie, d’un bois de vieux chênes, de noues paysagères et de jardins filtrants…En copropriété avec Fayat, Bpd Marignan vient tout juste de proposer l’opération "Imagin", 92 logements répartis en deux tranches. Le lancement de la 1ère tranche comprend 48 logements, dont des appartements du 2 au 5 pièces et des maisons de 4 et 5 pièces, à 3 950 €/m2, avec des 3 pièces de 70 m2 ou encore des 5 pièces entre 110 et 123 m2. Outre une ligne architecturale très douce dans cet espace boisé, l’autre originalité de ce projet est de mettre à disposition des résidents des solutions d’autopartage de véhicules compacts.

 

→ Au Sud de Bruges, sur la commune Le Bouscat, Crédit Agricole Immobilier propose le programme "Feeling B", dans le quartier résidentiel des Ecus, un ensemble de logements neufs du 2 au 4 pièces ainsi que des villas de 4 pièces, pour une livraison attendue au second trimestre 2018. ID&AL Groupe vient d’y lancer "Lodge", une opération de 29 logements, dont une maison chartreuse intégrant quatre logements, un collectif de six logements et 18 maisons évolutives, du 3 au 6-pièces, avec double hauteur sous séjour et combles aménageables. Ainsi, un logement de 65 m2 de base pourra être transformé en un 4-pièces de 84 m2, voire passer à un 5/6-pièces de 110 m2. Un 3-pièces est commercialisé à partir de 260 000 € et il faudra compter 20 000 € pour 10 m2 supplémentaires. La livraison est attendue au cours du 3ème trimestre 2018.

A noter également la nouvelle résidence de Bouygues Immobilier joliment baptisée "Collection", à 2 mn à pied du centre-ville pour un programme sous forme d’échoppes contemporaines, avec une typologie de logements du studio au 5 pièces. Cette opération sera livrée à partir du 4ème trimestre 2018.

 

→ À Eysines, Aquipierre propose "Steel Spirit", 20 appartements du 2 au 4 pièces en passant par des 3 pièces duplex sur 3 bâtiments en R+2, pour une livraison au cours du 1er trimestre 2018.

 

→ À Mérignac, 2ème ville de Gironde et 3ème ville d’Aquitaine avec 67 000 habitants, un panel d’offre de logements s’offre aux futurs accédants ou investisseurs. La Zac « Centre Ville », piloté par Bordeaux Métropole Aménagement, s’étend sur un territoire de 3,5 ha afin de proposer une offre diversifiée de logements tout en redynamisant le commerce et en apportant une dimension paysagère des espaces publics et privés.

Aqprim commercialise une opération de démolition reconstruction sur le secteur des Ardillos, dans le cadre d’un permis d’aménager obtenu par Mésolia Habitat. Sur la dernière tranche, Aqprim propose "Kyma", une opération de 29 logements à l’architecture originale, avec des décrochés et des ondulations. Lancée fin 2017, pour une livraison au 2ème trimestre 2020, cette résidence comprend les fameux concepts du promoteur : Moove (pour Modularité originalité et volumes évolutifs) et 2+1, le logement découpable et regroupable sur la base de deux appartements adjacents mais indépendants.

C’est aussi à Mérignac qu’Eiffage Immobilier livrera fin 2018 deux résidences, "Monplaisir" et "Mondésir", cette dernière proposant des logements en accession maîtrisée, à un prix moyen de 2 720 €/m2, parking compris.

De son côté, Axanis réalisera, quartier de Beutre, 20 logements dans le cadre d’une opération d’habitat participatif, dont le groupe est actuellement en cours de constitution. Mesolia livrera fin 2018 l’opération "Abernethy", 22 logements en PSLA quasiment tous commercialisés.

Cogedim compte deux nouvelles opérations situées à Mérignac. "La Boiseraie" est constituée de 24 maisons de 3 et 4 pièces avec des jardins privatifs clos et arborés à proximité du ruisseau Les Ontines, pour une livraison au 2ème trimestre 2018. Dans le même secteur, le "Domaine Vert d’eau" comporte des logements collectifs, pour une livraison au 3ème trimestre 2018.

 


Pour découvrir les autres enquêtes de la métropole, téléchargez gratuitement l’édition de Bordeaux !


")