Dossiers

Toulouse métropole : les nouvelles adresses où vivre

Vendredi 26 octobre 2018
Toulouse métropole : les nouvelles adresses où vivre
C'est avec plus de 2 000 logements sur 30 lots, répartis sur 13 nouveaux quartiers de la métropole, qu'Oppidea, la SEM d'aménagement de la métropole, conforte son métier historique d'aménageur urbain, celui d'anticiper le développement démographique et économique de Toulouse Métropole. Tour d'horizon. Panorama de l'offre de logements sur les ZAC de la métropole.

Les projets de logements sur Toulouse métropole

 

Andromède, mixité et environnement

Au nord-ouest de Toulouse, sur les communes de Blagnac et de Beauzelle, au coeur d’un bassin d’emplois porté par la dynamique du secteur aéronautique et de l’aéroport, l’ÉcoQuartier (label obtenu en 2014) Andromède a plus d’une décennie depuis ses premiers coups de pioches.

Le projet prévoit 4 900 logements à terme sur 210 hectares alors que déjà 2 000 logements ont été livrés.

La dimension paysagère est importante puisqu’elle représente un tiers de la surface de la ZAC avec 70 ha d’espaces naturels. Andromède, qui compte aujourd’hui 2 500 habitants, est desservi par la ligne T1 du tramway (deux stations) et plusieurs lignes de bus.

Aujourd’hui, toutes les fonctions de la ville sont présentes, qu’il s’agisse de commerces, de bureaux, d’équipements de loisirs ainsi que d’une grande vérité de typologies d’habitat. Dans ce contexte, les opérations en cours de commercialisation sont nombreuses.

 

À Blagnac, Crédit Agricole Immobilier commercialise avec « Caractère », 90 logements pour une livraison au 3èmetrimestre 2020 tandis que Cogedim livrera au 1er trimestre 2019 une résidence de 95 logements libres et en accession sociale

De son côté, à Beauzelle, Nacarat propose View park, des appartements du studio au 5 pièces et des villas de 3 et 4 pièces aux prestations haut de gamme. De son côté, Zelidom propose neuf logements en PSLA pour une livraison au 3èmetrimestre 2019. 

 

Le jardin de Monges-Croix du sud 

« Faire de la ville un jardin », tel est le slogan de la Zac Monges-Croix du Sud, à Cornebarrieu, au nord-ouest de la métropole. À terme, environ 1 500 logements devraient composer ce projet urbain autour d’un paysage vallonné et boisé.

Plusieurs programmes sont en cours de commercialisation : tandis que la résidence L’Avant-Garde, 30 logements, de Mesolia, sera livrée au 3ème trimestre 2019, le groupe Pichet réalise, avec « Le Patio d’Icare », 72 logements pour une livraison au 2èmetrimestre 2020.

 

Borderouge, nouvelle centralité 

La Zac de Borderouge est la grande opération d’aménagement de la Ville de Toulouse engagée depuis 1992 qui s’étale sur 140 ha au Nord de l’agglomération. Elle se situe au confluent de quartiers existants Croix Daurade – Izards/3 Cocus et en limite de la rocade Nord.

Elle dispose de l’infrastructure du métro ligne B qui permet de relier en 5 mn le centre-ville.

Le secteur Carré de la Maourine comprendra sur 11 ha 1 226 logements collectifs et semi collectifs, dont 26 % de logements sociaux, avec de nombreux équipements : un groupe scolaire, une crèche, un pôle commercial de proximité de 26 000 m²… ainsi que l’accès au métro Ligne B, au bus et à la gare intermodale

L’offre de logements est diversifiée : on y trouve, parmi les derniers programmes en cours, la résidence étudiante de 166 logements signée LP promotion.

 

La 2ème phase du quartier Niel 

La reconversion de l’ancienne caserne militaire, sur une superficie de 8,2 ha, dont 2 ha d’espaces publics, comprendra à terme 550 logements collectifs, dont 30 % destinés à l’habitat social. C’est au sud-ouest du quartier Niel que se situe l’îlot de la phase 2, dernier foncier constructible de cette opération publique d’aménagement. 

Avec « Cours Magenta », Vinci Immobilier réalise une opération de 212 logements, à la fois proche de l’université Toulouse III-Paul Sabatier et du métro, pour une livraison au 3ème trimestre 2019.

 

Toulouse Aerospace innove

Située au Sud-est de Toulouse, ce projet urbain structuré par l’ancienne piste aérienne de Montaudran, s’organisera autour d’une forte activité de recherche et développement dans les domaines de l’aéronautique, du spatial et des systèmes embarqués.

Tout un volet consacré au logement viendra enrichir ce projet dédié au développement durable. Sur ce territoire de 56,3 ha où prendront place 6 ha d’espaces naturels et 80 000 m² SDP de logements, ainsi que des commerces, services, activités tertiaires ainsi que des locaux dédiés à la recherche scientifique et à l’enseignement supérieur, Toulouse Aérospace est au coeur d’une mobilité de transports : gare TER de Montaudran, LMSE, lignes de bus et, à terme, la 3ème ligne du métro.

Altarea-Cogedim y est présent avec une opération mixte qui comprend une résidence étudiante de 123 logements ainsi qu’un bâtiment, baptisé « Open View », qui comprend, avec sa façade en brique grise, 77 logements sur 17 étages et se termine par un rooftop avec piscine, dédiée exclusivement à la copropriété. Livrée au 4ème trimestre 2019, à un prix moyen de 3 750 €/m², parking inclus, ce projet fait partie d’un ensemble, comme souligne Benoit Michaud (Cogedim).

Il s’agit de créer un coeur de ville dans Aerospace, en mitoyenneté de la halle au marché et du futur musée de l’aérospace. « Central View », 99 logements, complète ce premier volet, à un prix moyen de 3 800 €/m2, parking compris, pour une livraison au 4ème trimestre 2019, tout comme « Open View ».

Le projet se complète de « Green View », 55 logements libres à proximité d’un parc sportif, à 3 800 €/m², parking compris, pour une livraison, également, au 4ème trimestre 2019.

Enfin, « Sky View », 104 logements, est en cours de commercialisation, pour une livraison attendue au 2ème trimestre 2020.

NLM et Procivis réalisent de leur côté Les Ailes de Montaudran, 61 logements en locatif et PSLA pour une livraison au 3èmetrimestre 2020.

 

Ecoquartier Vidailhan, en 1ère couronne 

Avec ses 106 hectares pour une réalisation de 1 800 logements à terme, La Zac Balma-Gramont est située en 1ère couronne d’agglomération en connexion avec la ligne A du métro. La première phase qui inclut des quartiers de Vidailhan et de Montredon s’achève. Le projet a été labellisé Ecoquartier en 2014.

BPD Marignan y commercialise « Clos Alba », composé de logements collectifs du 2 au 5 pièces mais aussi des maisons de ville de 5 pièces en duplex, en cours de livraison

Avec Ariaké, Bouygues Immobilier réalise 5 petits collectifs, du 2 au 5 pièces attendus au 4ème trimestre 2018 avec le 4 pièces à partir de 277 000 € en TVA normale.

« Carré Vert », une opération en accession sociale de Procivis et la Toulousaine d’Habitations est en travaux pour une livraison au 2ème trimestre 2019 tandis qu’Arcade Mesolia propose également une offre en PSLA avec « Coeur d’ilot », du 3 au 5 pièces, une résidence attendue au 2èmetrimestre 2019.

 


Pour tout savoir sur l'immo neuf à Toulouse → téléchargez gratuitement la nouvelle édition de J'achète mon premier logement neuf.


")