Dossiers

Electricité et Gaz

Vendredi 1er janvier 2010

Normes et labels pour le confort et les économies d’énergie électrique

Obligatoires ou non, il existe un certain nombre de normes ou labels qui garantissent la conformité des installations électriques mais également les économies d’énergie, le confort du logement ou la préservation de notre chère planète comme le préconise la RT 2005…

 

La Norme NF pour les appareils électriques
Le marquage NF est une marque volontaire (c’est-à-dire demandée par les fabricants) de certification délivrée par l’AFNOR. Le logo NF atteste qu’un appareil ou matériel est conforme à des caractéristiques de qualité définies dans les normes françaises, européennes ou internationales. Chaque gamme de produit fait l’objet d’un logo spécifique : NF-USE pour les matériels d’installation électrique (boîtiers de raccordement, interrupteurs et prises, fils, conduits,…) ; NF-Electricité pour les divers appareils d’installation ou électroménagers (convecteurs électriques, cumulus, four,…) ; NF-Electricité Performance pour les matériels d’installation de haute qualité et intégrant les dernières innovations technologiques (appareils de chauffage et de production d’eau chaude) ; Il existe également le marquage NF-Luminaires, pour les luminaires, comme son nom l’indique… La norme NF C 15-100 s’applique à toutes les installations électriques domestiques. Dans les constructions neuves et en cas de rénovation totale. Modifiée en 2002, elle constitue le minimum de mise en conformité en cas de rénovation ou de remise à neuf de l’installation électrique. La norme NF électricité performance Cat. C correspond en plus à un degré d’exigence important au niveau de la performance.

Vivrelec : le confort et le financement
Vivrelec est une offre commerciale d’EDF qui a été élaborée en partenariat avec les intervenants de la filière électrique. Cette offre préconise un ensemble de solutions techniques de qualité pour le confort thermique, la production d’eau chaude sanitaire, et l’équipement électrique du logement. EDF propose un prêt aux particuliers ayant choisi le confort Vivrelec pour leur logement neuf.
EDF propose un prêt aux particuliers ayant choisi le confort Vivrelec pour leur logement neuf. Une aide au financement pour leur permettre d’équiper leur futur logement du système de chauffage le plus confortable pour eux et le plus favorable à l’environnement. Le Prêt Vivrelec Habitat Neuf permet de bénéficier d’un financement à un taux attractif - à partir de 2,85 % - pour l’installation de chauffage et d’eau chaude.
Quelques avantages du Prêt Vivrelec Habitat Neuf :
• Un taux annuel fixe de 3,25 % ramené à 2,85 % pour une souscription dans le cadre d’un financement global du Crédit Foncier,
• de 2 000 à 15 500 euros sur 6 ans par logement (en fonction de votre projet),
• aucun frais de dossier, ni indemnité en cas de remboursement anticipé,
• aucune obligation d'ouvrir un nouveau compte bancaire ou de domicilier le salaire au Crédit Foncier,
• une assurance facultative correspondant à 0,384 % l'an du capital emprunté.
Le montant du prêt ne peut dépasser 12 500€ pour le chauffage et 3 000€ pour la production d’eau chaude. Il est conditionné par le choix des équipements. Ce prêt étant réservé aux clients ayant choisi le confort Vivrelec pour leur logement neuf, le logement devra ainsi répondre aux exigences de la "Règlementation thermique 2005", être équipé d'une des solutions Vivrelec et être situé sur une commune desservie par EDF, hors Corse et Dom Tom.

Promotelec lance le Label Performance pour un Développement Durable
Promotelec est un organisme de certification indépendant, qui à été créé en 1962 pour promouvoir la sécurité et la qualité des installations électriques dans le bâtiment. Il certifie la conformité de la réalisation d’un ensemble de dispositions par rapport à des prescriptions techniques. Cette certification prend la forme d’un label, qui est décerné aux réalisations dans les logements neufs (Label Promotelec Habitat Neuf) ou rénovés (Label Promotelec Habitat Existant) Ces labels sont organisés autour de trois axes, le confort thermique (chauffage, gestion & pilotage), l’eau chaude sanitaire, et l’équipement électrique. Pour chacun de ces trois points, des vérifications sur dossiers ou sur chantiers sont effectuées par Promotelec, suivant les indications des cahiers des prescriptions.
Lancé le 1er mars 2007, le Label Performance de Promotelec concerne les logements neufs individuels et groupés et s'inscrit dans une démarche de développement durable. Destiné aux logements neufs, ce label vient garantir leur performance énergétique. Ouvert à d'autres énergies et simple d'accès, le Label Performance dépasse les exigences de la RT 2005. Il incite le recours à des technologies innovantes (conception bioclimatique, utilisation des énergies renouvelables...) et favorise les économies d'énergies notamment grâce à l'usage de dispositifs de gestion et de pilotage de l'installation de chauffage...

Un bilan d’installation électrique bientôt obligatoire en cas de revente
A partir de mars 2008, un bilan de l'installation électrique deviendra obligatoire en cas de vente d'un logement de plus de 15 ans. Cette disposition s'inscrit dans le cadre du "dossier de diagnostic technique" que le vendeur devra fournir à l'acquéreur. Le cadre réglementaire de ce diagnostic électrique est la loi Engagement national pour le logement (ENL) du 13 juillet 2006. Le décret 2006-11-14 du 5 septembre 2006 fixe, quant à lui, les règles de compétences, d'organisation et d'assurance qui s'appliqueront aux diagnostiqueurs chargés de faire cet examen réglementaire. Les compétences des diagnostiqueurs seront certifiées par un organisme, lui-même accrédité.

 

Gaz naturel : l’énergie la moins polluante !

Le gaz naturel est fréquemment présenté comme l'énergie idéale du futur. De fait il présente un certain nombre d'avantages. Son prix tout d'abord et sa faible émission de CO2 ensuite... Analyse.

 

Le gaz : de nombreux atouts
Le gaz est peu cher pour l'instant  et encore  relativement abondant. Les estimations des réserves prouvées oscillent entre 65 et 100 ans de production au rythme actuel de consommation. Et bien entendu, il est mieux réparti à la surface du globe que le pétrole, lequel a ses réserves massivement concentrées dans les pays du Moyen Orient. Selon les spécialistes, le gaz contient moins de composants mineurs produisant de la pollution locale (soufre, particules, métaux lourds, etc) que le pétrole ou le charbon et contient moins de carbone par unité de masse que les produits pétroliers. Sa combustion provoque donc moins d'émissions de CO2 (gaz à effet de serre).

 

Le chauffage au gaz sait se faire discret
Le chauffage central au gaz apporte une chaleur douce et homogène par des radiateurs d'eau chaude. Contrairement à l'électricité, le chauffage au gaz n'assèche pas l'air ce qui est beaucoup plus sain pour les voies respiratoires. La chaleur diffusée est plus facile à maîtriser. En réglant correctement vos thermostats, vous n'aurez pas besoin de donner des « coups de chauffe » pour réchauffer une pièce. La régulation est un allié précieux de votre bien-être et de votre porte-monnaie. Il faut savoir que régulation et programmation permettent de diminuer jusqu'à 25 % votre consommation d'énergie (source Ademe). La régulation doit permettre d'atteindre et de conserver votre température de confort sans que vous ayez à intervenir continuellement pour régler le chauffage. La température d'ambiance peut être contrôlée globalement
- par une sonde extérieure ou un thermostat d'ambiance qui agit sur la chaudière
- ou localement, grâce à des robinets thermostatiques qui agissent sur le réglage des radiateurs.
Côté cuisine, le gaz a déjà fait ses preuves et le choix des gazinières permet à chacun de trouver sa façon de cuisiner. Les travaux nécessaires varient d'une habitation à l'autre et pour mener à bien votre projet, faites appel aux conseillers de Gaz de France. L'installation est souvent assez rapide et des techniques existent pour camoufler les tuyaux sous des plinthes ou un coffrage. D'autre part, les chaudières murales au gaz ont été étudiées pour s'intégrer le plus discrètement possible dans tous les espaces, même de taille réduite. Et dernier avantage : les financements proposés par Gaz de France qui vous permettent d'alléger votre budget.

La chaudière : un choix important
Si vous optez pour un chauffage au gaz, les équipements dernière génération (chaudières à condensation, chaudières basse température, chauffe-eau solaire, système solaire combiné, appareils de régulation) vous procurent un confort optimal et vous permettent de réaliser également des économies d'énergie. Une chaudière produit de la chaleur dans le cadre d’un système de chauffage central à eau chaude. Elle est équipée d’un brûleur qui chauffe l’eau du circuit de chauffage. L’eau chaude ainsi produite est envoyée grâce à une pompe de circulation dans le réseau de radiateurs et/ou le plancher chauffant (circuit fermé). La chaudière peut également produire l’eau chaude sanitaire, c’est-à-dire celle qui est disponible au robinet de l’évier, du lavabo ou de la douche. Une chaudière se compose d’un brûleur, d’un corps de chauffe isolé, d’un échangeur (dans lequel les calories issues de la combustion sont transmises à l’eau), d’une pompe de circulation, d’un vase d’expansion et parfois d’un ventilateur.
Pour bien choisir votre chaudière, Gaz de France vous recommande de prendre en compte plusieurs paramètres :
1. La taille de votre logement (superficie et volume) et son agencement ;
2. Le type d’émetteurs de chaleur qui équipent votre logement (radiateur ou plancher chauffant) ;
3. Le nombre de salles de bain et de points d’eau à alimenter ;
4. Vos besoins quotidiens tant en production de chaleur qu’en production d’eau chaude.
Il existe différents types de chaudières gaz naturel que l’on peut classer suivant :
1. Leur niveau de performance : chaudières standard, chaudières basse température ou les chaudières à condensation ;
2. Leur mode d’évacuation des produits de combustion : chaudières étanches à ventouse ou chaudières raccordées sur conduits de fumée…
3. Leur format : ces chaudières peuvent être murales ou installées au sol.
Le rendement d’une chaudière correspond au rapport entre la chaleur qu’elle produit et l’énergie qu’elle consomme. Sachez que plus le rendement est élevé plus l’économie d’énergie peut être importante.

")