Actualités

Terra Campana, naissance d’un écoquartier à L’Isle-Jourdain

Mardi 17 novembre 2015
En lisière de ville, une vaste opération d'aménagement "Terra Campana" voit le jour sur 22 hectares. Aux manettes, les entreprises Groupe des Chalets, le Groupe Nexity, la Caisse du Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne et ARP Foncier se sont regroupées pour mener à bien en plusieurs phases ce nouvel "écoquartier" qui verra son achèvement d'ici 2022.

 
La commercialisation des «Jardins de Gascogne», une première opération de terrains à bâtir, marque le lancement d'une opération diversifiée d'aménagement aux portes de l'agglomération toulousaine.

Au deuxième trimestre 2016 devraient sortir de terre les premiers logements de l’écoquartier Terra Campana, à L’Isle-Jourdain, dans le Gers mais à deux pas de la métropole toulousaine. 380 logements, avec divers équipements publics, salle multi-activités, pôle sportif, centre d’intervention et de secours, doivent voir le jour d’ici la fin 2022. L’aménagement de Terra Campana, dans le cadre d’une ZAC, a été confié par la commune de L’Isle-Jourdain à la SAS Terra Campana, créée pour les besoins de la cause, qui regroupe le groupe d’habitat social Les Chalets, la société d’aménagement et de commercialisation de terrains à bâtir ARP Foncier, le groupe Nexity et le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne. La réalisation du futur écoquartier, sur un ensemble foncier de 22 hectares, en lisière de la ville, s’inscrira dans une démarche globale de développement durable, expliquent Jean-Paul Coltat, directeur général du groupe Les Chalets, et François Rieussec, président de la société ARP Foncier. Une démarche qui repose sur la mise en œuvre de trois principes: environnemental, économique et sociétal.
   

Logements individuels et collectifs

La conception de Terra Campana s'appuie ainsi sur l'élaboration d'une charte et l'accompagnement par un comité de pilotage pluridisciplinaire associant architectes, bureaux d'études, spécialistes du développement durable, paysagiste. Ouvert sur les côteaux, dans un environnement paysager, le quartier sera accessible par des circulations douces, cheminements piétons et cyclistes, aux équipements et commerces du centre-ville. Un vaste espace vert, de plus d'un hectare, est prévu au cœur du quartier. Diversité et mixité représentent l'autre élément majeur du projet, avec des logements en accession libre, en accession sociale à la propriété, locatifs ou dans le cadre d'un programme d'habitat coopératif. Des logements collectifs ou individuels à l'exemple des «Jardins de Gascogne », une première opération d'une trentaine de terrains à bâtir qui marque le lancement de Terra Campana.

 

")