Actualités

Retraitre : les avantages de devenir propriétaire

Mercredi 12 juin 2019
Retraitre : les avantages de devenir propriétaire
Bordeaux, le 11 juin 2019 - L'immobilier est un placement particulièrement adapté pour envisager sereinement les années retraite. En effet, le fait d'être propriétaire de sa résidence principale et/ou secondaire permet de ne plus avoir à payer un loyer quand on quitte la vie active. IGC, constructeur de maisons individuelles dans le Grand Sud-Ouest depuis 40 ans, décrypte les avantages à devenir propriétaire pour anticiper sa retraite.

Construire sa maison et devenir propriétaire reste la solution la plus sûre pour envisager sa retraite

 

Si l’on considère qu’aujourd’hui la part de revenu consacrée à son logement est d’environ 30/35% et que la perte de revenu à la retraite est entre 40 à 50%, il est absolument nécessaire de s’interroger sur les moyens les plus efficaces de pallier cette carence de revenus.

 

Devenir propriétaire est la meilleure solution pour anticiper sa retraite et faire face à ce changement de vie. Certains se bâtissent un patrimoine, d’autres investissent dans la pierre en construisant leur maison car cela reste le moyen le plus sûr pour préparer les différentes étapes de la vie.

 

 

Anticiper et préparer sa retraite

 

Selon une étude du Cercle de l’Epargne réalisée en 2016, être propriétaire de son logement est, pour 63% des Français, la meilleure façon de préparer sa retraite. Pour 86% des français, cela passe par l’anticipation dans un contexte où la précarité des seniors et des retraités s’accroît depuis plusieurs années : 80% des non retraités estiment que leur pension de retraite sera insuffisante et 1 retraité sur 2 estime qu’elle est insuffisante. Il y a, en effet, une baisse de revenu de 40% en moyenne au moment de la retraite et le logement est l’une des charges les plus importantes dans le budget des ménages.

 

 

Etre propriétaire : une option sécurisante qui présente de nombreux avantages pour la retraite

 

Etre propriétaire au moment de la retraite est un choix sécurisant à une période où les revenus baissent. Ne plus avoir à payer de loyer peut donc permettre d'équilibrer son budget au moment de la retraite. Devenir propriétaire est d’autant plus avantageux que les loyers augmentent plus vite que les revenus depuis 30 ans et la revalorisation des pensions de retraite ne suit pas toujours la hausse des loyers.

 

Être propriétaire, c'est aussi disposer d'un patrimoine. En fonction des situations, il peut être utilisé de différentes façons : tout d’abord, il permet d’avoir un apport pour racheter un bien plus adapté à ses besoins et son mode de vie (départ des enfants de la maison, superficie trop grande pour des personnes seules, trop d’entretien …). Il peut aussi permettre de financer une maison de retraite dont le coût moyen mensuel en France est de 1 850€. La pension de retraite seule ne permet souvent pas de couvrir le coût d’une maison de retraite. Aussi, être propriétaire de son logement à la retraite permet de mieux maîtriser le budget mais aussi de se sécuriser de plusieurs façons (pas seulement financièrement).

 

 

La maison neuve, un investissement sûr pour l’avenir

 

IGC, constructeur de maisons individuelles dans le Grand Sud-Ouest depuis 40 ans, s’engage pour l’accès à la propriété de tous et le « bien vieillir » et accompagne de nombreux projets de construction individuelle, notamment en préparation de la retraite. La construction d’une maison neuve permet de bénéficier d’un logement en parfait état qui pourra être adapté à toutes les étapes de la vie, notamment celle de la retraite.

 

Le constructeur accompagne ses clients dans la définition des besoins présents et futurs de telle sorte que la maison soit une solution pérenne pour préparer la retraite et faire face à de futurs changements de vie. Il propose par exemple l’intégration d’un studio indépendant lors de l’élaboration des plans de la maison qui permettra d’accueillir un parent retraité, de faire de la location pour générer un revenu complémentaire ou bien d’accueillir une aide à domicile pour en réduire les coûts tout en conservant son indépendance et son maintien à domicile le plus longtemps possible.

Le constructeur conseille en outre de faire construire sa maison aux normes PMR (Personnes à Mobilité Réduite) dans le cas d’une maison plain-pied, permettant d’anticiper ses besoins futurs et rendant également possible le maintien à domicile de façon durable. A noter que les normes PMR sont désormais obligatoires sur des biens neufs destinés à la location.

 


Crédits photos : Freepik

")