Actualités

Les constructeurs de l'UMF Midi-Pyrénées prêts à cosntruire avec la RT 2012

Mardi 9 octobre 2012
Logement favori des français, la maison individuelle, comme l'ensemble de l'immobilier, se trouve aujourd'hui dans le creux de la vague. Les constructeurs de l'UMF misent sur leur savoir-faire pour redresser la barre. Optimisme, professionnalisme et innovation au coeur du débat !

La maison individuelle fait face à la crise

Dans un contexte général morose, la maison individuelle n’échappe pas à la crise. Les chiffres présentés par Muriel Degioanni, administratrice de l’UMF (Union des Maisons Françaises) Midi-Pyrénées en avant-première du salon de l’immobilier de Toulouse en témoignent.

Les autorisations de construire, pour les logements individuels, enregistrent dans la région une baisse de plus de 3%, inférieure il est vrai à celle pointée au niveau national qui atteint quasiment 13%. Et les ventes pour le premier semestre de cette année sont en repli de 16,5%. La maison individuelle demeure pourtant, toutes les enquêtes d’opinion en témoignent, le choix préféré des français dans la perspective d’une accession à la propriété. En particulier en ce qui concerne les primo-accédants, une part conséquente du marché traditionnel de la maison individuelle. Le prix moyen d’une maison, 125 000 euros, sans terrain, pour une surface d’environ 110 m2 justifie de fait, entre autres facteurs, l’attractivité de ce mode de logement. Les constructeurs de maisons individuelles, indique Muriel Degioanni, militent à cet égard en faveur de mesures favorisant la primo-accession. Avec le maintien, par exemple, du PTZ + sur l’ensemble des territoires. Un dispositif qui a fait ses preuves dans la relance de la construction neuve. Et contribuer notamment à amortir les surcoûts liés à l’entrée en vigueur de la RT (règlementation thermique) 2012.

Des principes constructifs innovants

Les exigences liées à l’entrée en vigueur de la nouvelle règlementation peuvent paradoxalement  représenter un atout pour les constructeurs de l’Union des Maisons Françaises, souligne Muriel Degioanni. La plupart des nouvelles maisons obéissent déjà aux prescriptions du label BBC. «La nouvelle règlementation va permettre de valoriser le savoir-faire de la profession. Les constructeurs de l’UMF ont fait leur preuve en matière d’innovation et sont à même de proposer des principes constructifs et des systèmes techniques avec un rapport performance/prix exceptionnel. Dans une certaine mesure ces nouvelles exigences vont permettre de mieux réguler la profession ». Ceci d’autant que les constructeurs sont tenus à une obligation de résultat. La garantie constructeur en témoigne. Le problème majeur demeure cependant celui du foncier. Le prix du terrain, mais aussi l’ouverture de nouveaux espaces à la construction représentent aujourd’hui des freins importants à la production de maisons individuelles. «La réduction des surfaces à permis de compenser la hausse du prix, mais beaucoup de projets de lotissements sont refusés ou annulés ».

Pour avoir la liste des constructeurs de l'UMF Midi-Pyrénées :

http://www.uniondesmaisonsfrancaises.org/constructeur-maison-midi-pyrenees

")